Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bilan sur la contamination des eaux par les pesticides

L'Institut Français de l'Environnement (l'IFEN) vient de publier son cinquième bilan sur la contamination des eaux par les pesticides, réalisé annuellement à la demande du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable.

Eau  |    |  Actu-Environnement.com
Depuis 1998, l'Ifen établit un bilan annuel de la contamination des eaux par les pesticides, à la demande du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable. Le cinquième bilan, publié aujourd‚hui, synthétise les informations de l'année 2001, excepté celles concernant le littoral (2000).

Ce rapport confirme la présence très large de pesticides dans les eaux .
Ce bilan, partie intégrante du programme national de réduction des pollutions par les produits phytosanitaires (plan '' phyto ''), permet une meilleure transparence vis-à-vis du public et oriente l'action de l'Etat.

Il fait apparaître que les pesticides sont présents sur la majorité des stations échantillonnées en 2001, plus souvent dans les eaux de surface (dans 73% des stations concernées, on a retrouvé au moins une fois une des substances actives recherchées) que dans les eaux souterraines (57%), dans des proportions telles que les milieux aquatiques peuvent être perturbés ou les seuils admissibles pour la production d‚eau potable sans traitement spécifique des pesticides dépassés.

Dans les départements d'outre-mer, les réseaux de surveillance des pesticides sont en cours de structuration. Les résultats du contrôle sanitaire, des réseaux régionaux ''phyto'' ou d'études particulières font état de niveaux de contamination très préoccupants en Martinique et en Guadeloupe, notamment à cause de la présence d'insecticides interdits depuis plus de 10 ans.

En termes d'évolution, et bien que les moyens consacrés à l'observation des pesticides dans les eaux continentales métropolitaines croissent d'année en année, il est encore délicat de dresser des conclusions générales.
Le réseau de surveillance s‚est amélioré (5400 points d‚observation, 3 000 en 2000) mais il reste encore trop hétérogène pour en tirer une image représentative et précise de la nature de la contamination, en durée et en intensité.

Le programme de réduction des pollutions par les produits phytosanitaires, lancé en août 2000, se poursuit. Des mesures de gestion du risque ont été prises par le ministère chargé de l‚Agriculture pour limiter la présence de substances actives dans les eaux. C‚est le cas par exemple des triazines, interdites en 2003, et qui, en 2001, étaient toujours les plus fréquemment retrouvées dans les rivières et les nappes.

Roselyne Bachelot-Narquin souhaite, en étroite liaison avec les autres Ministres concernés, chargés de la Santé, de l'Agriculture et de l'Alimentation, ainsi que de la Répression des fraudes, renforcer les actions de lutte contre les produits phytosanitaires à travers notamment les orientations suivantes :

- L'encouragement en faveur de pratiques culturales durables tant agricoles qu'urbaines, constituant des alternatives raisonnées à l'utilisation de ces produits.
- La transparence, par la mise en place d'un observatoire pesticides qui centraliserait toutes les données relatives à la présence des pesticides dans les eaux, le sol, l'air et les denrées alimentaires.
- Le renforcement des efforts en matière de recherche pour l'amélioration de la connaissance des contaminations et de leurs effets dans tous les compartiments de l'environnement et la réduction des risques qui en découlent.
- La conduite d'actions de communication, auprès des distributeurs, des utilisateurs et du grand public, sur les risques liés à l'utilisation des produits phytosanitaires et les solutions alternatives ainsi que les mesures de précaution indispensables.

Source : IFEN

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager