En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Elimination progressive du plomb des carburants vendus en Afrique

Une initiative internationale afin d'éliminer le plomb des carburants vendus en Afrique prend de l'élan au fur et à mesure qu'un nombre grandissant de pays élaborent et mettent en œuvre des plans d'action.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
Une initiative internationale œuvrant à éliminer progressivement le plomb des carburants vendus en Afrique prend de l'élan au fur et à mesure qu'un nombre grandissant de pays élaborent et mettent en œuvre des plans d'action pour la transition à l'essence exempt de plomb.

Le mouvement en faveur de la suppression du plomb dans l'essence en Afrique a bénéficié d'un coup de fouet l'année dernière lorsque le Sommet mondial sur le développement durable (SMDD) y a apporté son concours en lançant le Partenariat pour des carburants et des véhicules moins polluants.

Eliminer le plomb des carburants est un des objectifs clefs du Partenariat, une initiative qui allie les industries pétrolière et automobile, des organisations non gouvernementales africaines et internationales, la famille des Nations Unies, dont le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), et d'autres organisations et gouvernements.

Des délégués qui participaient à une réunion du Partenariat à Nairobi (Kenya) ont appris aujourd'hui que l'Éthiopie, le Ghana et la Mauritanie sont parmi les derniers pays à se joindre au mouvement transcontinental. Ils se sont engagés à éliminer le plomb des essences pour véhicules à moteur d'ici à janvier 2004.

Plusieurs pays d'Afrique australe devraient annoncer l'élaboration de stratégies nationales semblables à la suite d'un atelier qui s'est tenu récemment au Cap en Afrique du Sud. Cela correspond aux mesures déjà prises dans plusieurs pays d'Afrique orientale et occidentale à la suite d'ateliers sur l'élimination progressive du plomb l'année dernière.

Les pays d'Afrique centrale vont certainement se joindre à l'initiative d'ici peu, une fois qu'ils auront participé à un atelier prévu pour le début de l'an 2004.

Des cartes indiquant la pénétration de l'essence sans plomb depuis 2001 soulignent l'impact de l'initiative. Ces cartes qui deviennent progressivement plus bleues au fur et à mesure que l'essence au plomb est écartée en faveur de l'essence sans plomb détaillent les progrès réalisés en Afrique occidentale, orientale et australe. Elles démontrent que le continent est en bonne voie de supprimer complètement l'essence au plomb d'ici 2005 ou, dans le cas de certains pays tel que l'Afrique du Sud, d'ici le début de 2006.

Les objectifs plus vastes du Partenariat sont d'améliorer la qualité de l'air à travers le monde en développement, en encourageant l'adoption, d'une part, de carburants moins polluants tels que l'essence et le gazole exempt de plomb et à basse teneur en soufre, et d'autre part, de technologies innovatrices tels que les pots catalyseurs qui peuvent réduire de façon importante les émissions des gaz d'échappement.

Le Plan de mise en application du SMDD a fixé des objectifs et des calendriers concernant une variété de questions liées au développement durable. Le Plan appelle à l'élimination rapide de l'essence au plomb dans le monde entier. Le travail en cours est également guidé par la Déclaration de Dakar de juin 2002 dans laquelle certains pays ont soutenu l'élimination de l'essence au plomb d'ici à 2005.


Source : Programme des Nations Unies pour l'environnement

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager