En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pesée des ordures ménagères pour encourager le recyclage en Irlande

Le ministre irlandais de l'Environnement, Martin Cullen vient d' annoncer que dorénavant chaque famille irlandaise paiera au prorata des déchets qu'il laisse sur le trottoir afin d'encourager le recyclage.

Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
Le ministre irlandais de l'Environnement, Martin Cullen vient d' annoncer que dorénavant chaque famille irlandaise paiera au prorata des déchets qu'il laisse sur le trottoir afin d'encourager le recyclage.

Un dispositif devra être mis en place à partir du 1er janvier 2005 par les professionnels du ramassage afin de calculer le poids ou le volume des ordures ménagères produits par chaque foyer de manière à déterminer le montant de la taxe à payer.

Le ministre de l'Environnement a annoncé que '' compte tenu des progrès accomplis dans le recyclage des déchets, il est important d'introduire des mécanismes qui récompensent ceux qui recyclent leurs déchets et encouragent les autres à s'y associer. Ceux qui recyclent paieront moins, ceux qui ne le font pas paieront plus''.

Afin de calculer le poids ou le volume des déchets produits par chaque foyer, les grosses poubelles utilisées dans les villes pourront ainsi être pesées chaque fois qu'elles seront vidées et leur propriétaire identifié grâce à une puce informatique reconnue à chaque manipulation. Lorsque des sacs seront utilisés, leur prix de vente comportera une taxe calculée sur le volume du sac.

L'Irlande est en pointe dans le domaine de la gestion des déchets. Selon le ministère, les sacs en plastique ont diminué de près de 90% après que le gouvernement ait introduit il y a deux ans une taxe sur les sacs en plastique.
En 2002, l'Irlande a imposé un supplément de 15 centimes euro sur les sacs de plastique fournis par les épiceries et d'autres magasins. L'utilisation des sacs, gratuits auparavant, a chuté, et ils ne sont plus une source importante de déchets. L'argent recueilli est versé à un fonds écologique qui prévoit consacrer 35 millions d'euros en 2003 dans des centres de recyclage.

L'Irlande a annoncé aussi des plans pour imposer des surtaxes similaires sur les paquets de gomme à mâcher, les reçus des guichets automatiques et les emballages en polystyrène expansé (PSE) des chaînes de restauration rapide.

Réactions7 réactions à cet article

 
Re:et les prospectus alors ??

Concernant les prospectus, j'ai mis une petite étiquette sur ma boite aux lettres qui refuse de se laisser inonder... Au début j'en recevais toujours autant, on m'a même arraché l'autocollant, mais dorénavant, je ne reçois presque plus de prospectus! Ceux que je reçois, je les met dans les bacs à recyclage, comme le verre...

Le problème selon moi se situe plus au niveau des emballages : achetez 4 yahourts, et pour les manger il faut les éplucher de tout le carton qui ne sert à rien puisque les yahourts sont déjà liés entre eux !!

Je ne suis donc pas très favorable à cette taxe car c'est en effet surtout payer pour les grandes sociétés (déjà que ce surplus d'emballage a sûrement un impact sur le prix...).

cris
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Intéressant

Voilà une idée forte intéressante qui pourrait être mise en place par nos politiques et par les professionnels du secteur. Difficile peut-être à mettre en place dans notre pays connaissant certains "roublards" français (peut-être verrons nous le nombre de décharges sauvages augmentées?!?!), mais faisable si l'on globalise cette idée et si l'on réparti de façon homogène les poubelles distribuées aux français depuis quelques années (qu'on habite à Paris, dans l'ouest, dans le nord ou dans le sud les différences sont énormes!!!). Et puis ça permettrait peut-être de diminuer les taxes d'enlèvement des déchets qui ne cessent d'augmenter depuis que le recyclage existe! On doit faire des efforts pour recycler mais on doit également payer de plus en plus cher pour faire ses efforts supplémentaires!!!

Pascal | 25 mars 2004 à 16h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Intéressant

Dans le bad Würtemberg en Rfa le système existe depuis longtemps
- on achète une vignette (au choix) pour un volume déterminé de déchets (seules les poubelles munies de leur vignette à jour sont ramassées)

- la mairie attribue un certain nombre de "sacs jaunes" par foyer pour les ordures recyclables munies du logo recycling, ces sacs sont gratuits.

lors de l'introduction du système, certains "roublards" -comme Pascal les nomme, je les nomme "gros dégueux" ont essayé :

-soit de mettre leurs ordures dans les poubelles des voisins, mais ils ont eu affaire à eux directement.!!

- soit de bazarder leurs canapés ou friqos en pleine forêt pour échapper au paiement de la décharge.

C'est là où cela devient intéressant:
la police allemande a effectué de véritables enquêtes à la Sherlock holmes pour retrouver les coupables, chaque fois, on pouvait suivre les avancées dans le journal local...., comme un polar, et LES COUPABLES sont TROUVES et PUNIS ;
les amendes et sanctions étant très supérieures au prix à payer pour un dépot à la décharge, et, il faut le dire, les gens très choqués par ce type de comportement dégueu ayant répondu aux appels à témoins, ce genre de pratique de décharge sauvage est restée un phénomène très marginal.

Si elle n'est pas seulement portée par la police , mais que -s'agissant du bien collectif_ , la loi est portée par l'ensemble de la population, ce genre de comportement incivique reste très marginal.

babelle | 25 mars 2004 à 17h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Attention

Certes ce procédé est très intéressant mais il y a un risque. En effet, l'usager pourrait vouloir déposer ses OM dans la nature afin de limiter sa taxe

Papillon | 26 mars 2004 à 12h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pas si simple !

Faire payer au poids les ordures paraît simple et juste.
Mais comme d'habitude, les choses ne sont jamais simples.
Bien sûr, faire payer au poids peut conduire les usagers à tricher. Cette triche peut être réprimée, mais je constate que certains trouvent que notre société n'est pas encore assez policière et qu'il convient d'encourager les conflits entre voisins et la délation!!!!
Par ailleurs, les familles nombreuses, qui n'ont pas la réputation d'être les familles les plus aisées seront taxées plus que les familles plus riches. Pas facile à faire passer.
Je constate autour de moi que les gens pourtant sont sensibles aux campagnes favorables au tri sélectif. Peu à peu, les gens comprennent l'intérêt de recycler. C'est plutôt dans ce sens qu'il faut aller.
Peser les ordures et en informer la population peut par contre être une bonne base de discussion. C'est seulement si les nouveaux tarifs sont décidés après concertation que les effets négatifs peuvent être évités.
Claude 32

claude32 | 26 mars 2004 à 14h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Eco-évitons

Ce n’est tout de même pas, pour diverses raisons trop longues à commenter ici, la majorité des citoyens allemands ou français qui jettera ailleurs (poubelle du voisin, poubelle publique, coin du petit bois), sans oublier sa propre poubelle des recyclables (ce qui est plus difficile avec un sac qui ,globalement, est préférable au bac).

A côté de cela, il faut se demander en combien de temps on va amortir le système de pesée, c’est à dire au bout de combien de temps le coût global de la mesure (payée par le contribuable) sera supérieur au bénéfice retiré par la collectivité et surtout l’environnement. Une fois que les bonnes habitudes sont prises de cette façon ou d'une autre par la majorité de nos concitoyens …

Il faudrait plutôt rationnellement attaquer le problème …. à la source ; c’est à dire viser l’éco-évitement; sans pour autant retourner à la bougie et en nous contentant d'un confort raisonnable qui n'insulte plus l'intelligence et la misère.

Entre l’historique pénurie ( plus ou moins du passé) des magasins des pays de l’Est (qui raffolent maintenant de nos mauvaises habitudes "occidentales) ) et le choix entre bien plus de cinquante sortes et formes de biscuits-apéritifs différents, entre les chiens et chats , voire rats qui sont mangés par des affamés et les chiens et les chats qui mangent en petites barquettes trois étoiles (mieux que des SDF), il y a un juste milieu.

"Il y a le vital, le simplement normal (déjà quelque peu subjectif), le superflu (bien plus subjectif encore) et le luxe (sans commentaire). Et il y a quelques milliards de Terriens qui ne disposent pas du vital alors/parce que quelques millions de Terriens n'appellent pas leur superflu par son nom"

Eco-constructif | 27 mars 2004 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
et les prospectus alors ??

c'est effectivement une bonne résolution que semble être en train de se mettre au point en irlande ...

cependant, peut-elle s'appliquer dans notre cher pays ??
je me le demande ... je pense qu'à la base, il serait interressant de vérifier la composition moyenne du bac à ordures du français moyen ...
et de constater qu'il se compose pour la majeure partie d'emballages redondant et surabondant et de prospectus dont nos boîtes aux lettres sont quotidiennement abreuvées.

les actions à mener ... une taxe à la source !! (chose qui existe déjà mais de manière plutôt réduite pour les emballages.. ou totalement inexistante envers les éditeurs de propectus..)
le recyclage a un coût, le réceptionnaire du prospectus n'a pas à suporter le coût d'éléments qui lui sont imposés (le mot est à prendre au double sens !) au même titre que la pléthore d'emballages qui composent le 'packaging' d'un seul élément.

slake | 29 mars 2004 à 11h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager