En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Veolia Environnement intègre l'indice FTSE4Good

À l'issue de la procédure d'évaluation conduite par l'organisme de recherche britannique EIRIS (Ethical Investment Research), Veolia Environnement intègre l'indice FTSE4Good.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
À l'issue de la procédure d'évaluation conduite par l'organisme de recherche britannique EIRIS (Ethical Investment Research), Veolia Environnement intègre l'indice FTSE4Good.
Cet indice FTSE4Good, composé de 800 entreprises, dont seulement 24 sont françaises. Il a été conçu pour faciliter l'investissement dans les entreprises qui répondent à des normes de responsabilité sociale strictement identifiées.

L'intégration de Veolia Environnement au sein des indices du FTSE4Good reconnaît les progrès accomplis par le Groupe dans l'évaluation et la maîtrise des impacts environnementaux, sociaux et éthiques de son activité. Elle constitue un encouragement fort à poursuivre une politique de développement économique responsable et durable.

Réactions5 réactions à cet article

 
Encore faudrait-il etre "raccord!"

Oups, et que dire de la politique ressources humaines de l'entreprise....en france!!!

Je connais des employés et des ex-employés qui pourraient les assigner aux prud'hommes...

D'accord pour le DD, mais si on commençait à balayer devnat sa porte?

jeanne | 30 septembre 2004 à 17h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Encore faudrait-il etre

Votre réaction n'a pas lieu d'etre, vous semblez avoir un contentieux personnel qui n'a rien à voir avec l'information délivrée.

angrugerard | 30 septembre 2004 à 17h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Encore faudrait-il etre

Non, je ne suis pas d'accord avec vous. Il est toujours justifiable de critiquer une société quelle qu'elle soit (...). Il ne suffit de pondre des voeux d'intention sur un format papier bien policé et tout glacé. Si derrière cela, la politique sociale en réalité est désastreuse. Je ne suis pas syndicaliste, mais je trouve que les sociétés françaises en général les plus grandes d'ailleurs bénéficiant de leur lobbying et de leur notoriété vis à vis des politiques (collectivités territoriales et d'état) ont des politiques sociales en écart avec le beau rapport d'activité qu'elles rendent public en fin d'année. Dire cela ne fait pas avancé le débat mais il a le mérité d’être clair. Sans compter que de plus en plus ces dites sociétés exportent leurs activités non rentable ou externes à leur coeur de métier sous le couvercle de la sous-traitance et dont les facteurs de risques sont complètement transposés sur le personnel « sous-traité». Comme il ya ades sous classes sociales o retrouve cette configuration dans le milieu de travail. On déguise cet état de fait sous les termes de flexibilité, d'extarnilisation des mes métiers, de outsourcing de décentralisation qui n'en restent pas moins de l'esclavagisme industriel.

Chrisoga | 30 septembre 2004 à 18h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Encore faudrait-il etre

Bonjour

je me permetrs de réagir à vosq propos. Toute entreprise n'est toute blanche et ce dans aucun domaine, mais ce n'est pas une raison pour dénigrer ces améliorations. travillant moi meme au sein du groupe véolia environnement et plus précisement dans la filière eau, il est vrai que notre société a fait des efforts en matière de dévelloepment durable, et c'est vrai que l'on ne fait pas tout ce que l'on pourrait faire mais rome ne s'est pas fazites en un jour et c'est un signe encourageant que des sociétés cherche a améliorer leurs impacts environnementaux. ainsdiq ue la sécurité de notre personnel aussi bine que de nos sous traitants c'est mon travail de tout les jours et même si ce n'est pas parfait , ce n'est pas ce genre de critiques qui vont faire avancer les choses.

Cordialement

disney | 01 octobre 2004 à 15h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Encore faudrait-il etre

nous sommes tous d'accord : les efforts et les politiques du groupe sont louables ( bien qu'indispensables au regard de ses activités ) mais trop souvent, gestion et rentabilité d'un centre de profit, conduisent au non respect des codes et au management expéditif des affaires des "ressources humaines", et ce qui est vrai pour v.e l'est pour suez

hageheff | 02 octobre 2004 à 14h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager