En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Coopération panaméricaine accrue contre les feux de forêt.

Les dirigeants de toutes les agences forestières nationales d'Amérique du Nord, du Centre et du Sud ainsi que des Caraïbes se sont réunit pour faire un bilan des feux de forêt qui se produisent sur le continent américain.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
Les dirigeants de toutes les agences forestières nationales d'Amérique du Nord, du Centre et du Sud ainsi que des Caraïbes se sont réunit, pour la première fois, le 23 octobre, au Costa Rica, pour faire un bilan des feux de forêt qui se produisent sur le continent américain.

Cette Conférence panaméricaine doit aboutir à la création de quatre réseaux régionaux (l'Amérique du Sud, l'Amérique Centrale, l'Amérique du Nord et les Caraïbes) de lutte contre les feux de forêt qui seront placés sous les auspices de la Stratégie Internationale des Nations Unies pour la réduction des désastres (SIRD).

Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la coopération bilatérale et multilatérale est décisive pour combattre les feux de forêt dont la fréquence a atteint un niveau alarmant dans l'hémisphère occidental.


Selon la FAO, en 2002, aux Etats-Unis, les superficies de forêt incendiées ont atteint 2,8 millions d'hectares, chiffre inégalé depuis 1960. Le coût pour le contribuable s'est élevé à 1,7 milliard de dollars rien que pour éteindre les incendies, sans parler des pertes en vie humaine et des dégâts occasionnés aux biens.

En 2004, un énorme incendie a éclaté en Alaska, provoquant, là aussi, des dégâts considérables. Dans les années 1990, environ 1 million d'hectares de forêts sont partis en fumée en moyenne chaque année aussi bien en Argentine qu'en Bolivie. Au
Brésil, ce chiffre a atteint 1,5 millions d'hectares. En 2003, l'état d'urgence a été proclamé au Guatemala et au Nicaragua. En 2004, des incendies gigantesques ont ravagé le Mato Grosso, au Brésil. Au Canada, en moyenne 2,5 millions d'hectares de forêts sont détruits par le feu chaque année et le coût pour éteindre les incendies se situe entre 300 millions et 500 millions de dollars par an.

Quatre vingt quinze pour cent des feux de forêt incontrôlés sont provoqués par l'homme. Le reste est provoqué par la foudre, selon l'expert de la FAO. Les principales causes de départ d'incendie en zones rurales comprennent : l'usage incontrôlé des feux pour l'agriculture, l'allumage de feux de forêts et de prairies pour les convertir en champs agricoles ou pour obtenir un accès à la chasse, l'incendie criminel.

Les réseaux régionaux devraient renforcer la collaboration dans la région et faciliter les accords en matière de lutte contre les feux de forêt notamment en ce qui concerne les échanges en ressources humaines et en matériel.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…