En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Première société de valorisation des biotechnologies marines en Europe

L'Ifremer et Innodev créent la première société de valorisation des biotechnologies marines en Europe, Seadev®. Créée le 28 juillet 2004, elle vient d'être inaugurée officiellement.

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Créée le 28 juillet 2004 par l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER (IFREMER) et Innodev et inaugurée officiellement le 18 octobre, Seadev® est une nouvelle entreprise de biotechnologies marines.

La société veut valoriser les molécules issues des recherches sous-marines profondes de l'Ifremer . L'objectif est de commercialiser des produits issues des ressources marines à destination de grands marchés industriels internationaux, notamment la chimie et l'industrie des cosmétiques. Sa démarche consistera à identifier des produits issus des technologies disponibles, à sélectionner les clients les plus performants sur leurs marchés et à fortes capacités d'innovation, à fabriquer les produits et à les commercialiser.

Des partenariats ont déjà été conclus avec des sociétés multinationales, dans les trois secteurs industriels prioritaires : les polymères biodégradables, les produits cosmétiques et la chimie.
L'IFREMER souligne notamment que les fabricants de thermoplastiques (PE, PP, PolyChlorure de Vinyle (PVC)...) recherchent des alternatives à base de matières premières renouvelables avec comme objectif : le développement de nouveaux polymères biodégradables particulièrement en milieu marin.

Seadev avec un capital initial de 1 000 000 d'Euros, bénéficie d'un apport en capital de Ouest-Ventures, fonds interrégional de capital-risque. Ses actionnaires principaux sont le fonds Ouest Ventures, Bretagne Jeunes Entreprises et Squarcle. Le siège de la société est situé sur le site du Technopôle de Brest-Iroise, proche du laboratoire biotechnologies et molécules marines de l'Ifremer.

Seadev va ainsi pouvoir s'appuyer sur l'expertise des 25 chercheurs de de l'ifremer tant sur la recherche-amont que sur le transfert des résultats à des fins de valorisation.

Cette société espère, à moyen en terme, devenir un acteur majeur dans le domaine de la valorisation de micro-organismes marins, notamment dans le domaine de la chimie et des cosmétiques.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager