En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Ademe remet les 1ers trophées de l'Eco-conception de stands

Un salon comme Pollutec génère plus de 180 tonnes de déchets. D'où l'idée de l'Ademe et de Pollutec de distinguer les exposants du salon ayant adopté une démarche globale d'éco-conception dans la réalisation de leur stand.

Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
Avec quelque 1700 stands, un salon comme Pollutec génère plus de 180 tonnes de déchets dont 65 tonnes de moquette évacuées en décharge et non recyclées ! D'où l'idée de l'Ademe et de Pollutec de distinguer les exposants du salon ayant adopté une démarche globale d'éco-conception dans la réalisation de leur stand. Une initiative qui devrait faire école auprès des organisateurs de salons en général, d'autant qu'ici, on est dans l'éphémère !

Après la châsse au gaspi, la châsse au gâchis, , résume Alain Delamette, à l'origine de cette initiative à l'Ademe. Nous avons lancé ces premiers trophées pour inciter les exposants à réagir, d'autant que ces derniers viennent sur un salon pour véhiculer une image. Près de 20 % des 180 tonnes de déchets relevés sur Pollutec, proviennent ainsi du montage (essentiellement les emballages plastiques et cartons), 20 % sont produits lors de l'exposition et 60 % au démontage. Or les filières de recyclage existent ! Sur les 20 % des déchets créés durant le salon, 60 % (soit 12 % du tonnage total ou 20 tonnes de déchets) correspondent aux prospectus diffusés ''pour rien'' aux visiteurs. Selon Alain Delamette, l'Ademe aura utilisé seulement trois palettes de documents cette année contre 27 lors de Pollutec 2002. Et ce, pour une même efficacité ! On a tendance à oublier que sur un salon, il faut privilégier le contact direct, fait-il remarquer. Enfin, une bonne partie des déchets liés à la destruction des stands pourrait être réutilisée moyennant peinture ou rénovation. Quant à l'ensemble des salons en France, il représente des volumes colossaux de déchets !

Parmi les critères de sélection des stands candidats (16 exposants, dont 8 institutionnels et 8 entreprises), figurent par exemple, le choix des matériaux et revêtements recyclables ou réutilisables, la mise en place d'une collecte multi-matériaux de déchets, la réduction des consommations d'électricité pour l'éclairage du stand, etc. Sont également pris en compte les efforts apportés à l'optimisation des caractéristiques environnementales des supports d'information (aplats couleur et donc, pigments polluants, etc).

Les deux trophées de cette édition Pollutec 2004 ont été décernés respectivement au Grand Lyon et à l'Agence Régionale pour l'Environnement de Midi-Pyrénées (Arpe). Le premier pour sa démarche d'éco-conception de stand associant l'utilisation d'un mur végétal filtrant (qui sera réimplanté en centre ville), des matériaux réutilisables, un éclairage basse consommation performant et une distribution raisonnée de documents. Le second pour son approche intégrée au niveau du stand lui-même (matériau bois et éclairage basse consommation), de l'information du public sur la démarche, mais aussi pour l'organisation de visites collectives en train, réduisant de fait l'impact des transports individuels, routiers et aériens, sur l'environnement.

Deux mentions spéciales du jury ont également été attribuées. D'abord, au Ministère de l'Ecologie et du Développement durable, pour son stand intégrant des matériaux recyclables et des éléments réutilisables. Ensuite, à la CRCI PACA, pour son stand composé d'éléments modulables en plastique recyclé, réutilisés chaque année depuis 2000, et adaptables en fonction des aménagements et de la taille de l'espace disponible.

Réactions1 réaction à cet article

 
conception et recyclage de stands

Bonjour à tous,

Concepteur de stands depuis 8 ans, et sensibilisé à l'écologie depuis quelques années, je me suis souvent demandé comment recycler ces tonnes de matériaux utilsés pour quelques jours...et je suis agréablement surpris de constater que je ne suis pas le seul!

Il faut savoir d'abord que nos contraintes de conception sont énormes. Les stands doivent être légers, solides, économiques, faciles à transporter, à monter, à démonter, résistants au feu...la liste est trés longues). Et il faudrait absolument qu'ils soient recyclables, je suis d'accord.
Quand on vois les tonnes de déchets à chaque démontages, c'est hallucinant! Surtout que tous ces matériaux ont un coût trés élevés (pour répondre au contraintes) et qu'il ne servent que quelques jours, voir quelques heures!
Alors que faire? Déjà, moins de stands, plus petit et sutout réutilisables. Mais il faut savoir qu'un stand, çà ne se remonte pas, ou une ou 2 fois. Vu les contraintes de transport et les parcs d'expositions qui nous laissent 1 à 2 jours pour monter parfois 2000m2, c'est impossible de faire du récupérable. Et surtout ça ne se stock pas! Imaginez la place qu'il faut pour stocker 200 à 300 stands différents que nous ne remontons pas forcément chaque années? Vous ne vous rendez certainement pas compte, mais c'est énorme. Et je ne vous parle même pas de la logistique...
Alors quelles autres alternatives? Demander aux industriels de me proposer des matériaux écologiques et biodégradables à des prix compétitifs et remplissant toutes les contraintes de l'événementiels? Ca peut-être une idée mais pas pour demain, il va falloir attendre la fin du pétrole.
Je crois que la meilleur solution pour l'instant, est d'être attentif aux produits que j'emploie, mais bien souvent je n'ai pas vraiment le choix ( 95% de clients et parcs d'expositions m'imposent des contraintes incompatibles avec le recyclage).
Pour finir, une entreprise de récupération des déchets et recyclage devrait être obligatoire dans chaque parc d'exposition. Et vu les contraintes, qui sont imposés par les parcs d'expo, pourquoi ne pas en ajouter une, le recyclage obligatoire! Mes quelles interêts d'imposer çà pour les parcs?
En espérant que les politiques s'interessent un jour au sujet...
cordialement,
Deudi63

deudi63 | 29 juillet 2006 à 15h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager