En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Consultation européenne sur la qualité de l'air

La Commission européenne a lancé une consultation sur la qualité de l'air de manière à obtenir des informations de la part du public sur les mesures à intégrer dans un nouveau plan d'action complet visant à réduire la pollution atmosphérique.

Risques  |    |  Actu-Environnement.com
La Commission européenne a lancé une consultation sur la qualité de l'air par Internet jusqu'au 31 janvier 2005 de manière à obtenir des informations de la part du public sur les mesures à intégrer dans un nouveau plan d'action complet visant à réduire la pollution atmosphérique et qui doit être établi d'ici à la mi-2005. Ses résultats seront publiés d'ici à mars 2005.

La consultation consistera à poser des questions simples et notamment : À votre avis, quelle est la qualité de l'air dans votre quartier? Est-il important de réduire encore la pollution atmosphérique? Que devons-nous faire de plus au cours des 15 prochaines années? Quelles politiques devons-nous mener pour réduire la pollution atmosphérique? Les résultats synthétisés rentreront en compte pour la définition du plan d'action. Tous les thèmes comme les futures normes d'émission de gaz d'échappement des véhicules, nouveaux moyens de promotion des transports propres, futures valeurs limites de la qualité de l'air, nouveaux objectifs de réduction par pays ou par secteur, futurs objectifs en matière de santé publique et d'environnement, devraient être y abordés.

Les faits concernant l'impact de la pollution atmosphérique sur l'organisme humain sont dérangeants mais, afin de réagir comme il convient, nous devons mieux comprendre les rapports de cause à effet. Il y a des choses que nous pouvons faire pour améliorer la qualité de l'air et nous devons commencer dès maintenant, a déclaré M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement.

De récentes études montrent que plus de 22.000 décès prématurés sont imputables chaque année au niveau excessif d'ozone, que la pollution particulaire entraîne une diminution de l'espérance de vie de 3 à 14 mois, que 23% des forêts européennes sont menacées par l'excès de pluies acides et 63% des écosystèmes européens par les dépôts excessifs d'azote.

Réactions1 réaction à cet article

 
pollution de l'air

Comme d'ahabitude, les problèmes sont soulevés mais les solutions souvent inapplicables faute de moyens. Comme d'habitude on joue sur l'effet d'annonce et de communication.
D'ailleurs qui connait l'existence d'une consultation européenne sur le sujet ?
A Paris et de nombreuses villes de France la pollution de l'air n'est pas fameuse, génératrice de maladies respiratoires.
Heureusement que la ville de Paris prend les devants :pistes cyclables, transports en commun non polluants, quartiers piétons comme les voies sur berge l'été, etc.
Alors les autres municipalités, de l'imagination !!

Nine | 01 février 2005 à 18h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager