Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Palmarès Ademe 2012 : 86 g de CO2/km pour la Smart Fortwo

Tandis que les ventes de véhicules hybrides supplantent celles des GPL, le palmarès Ademe 2012 des véhicules particuliers les moins émetteurs de CO2 distingue une nouvelle fois Smart pour son véhicule Fortwo émettant 86 grammes de CO2/km.

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Parmi les véhicules les plus "vertueux" pour leurs émissions de CO2 figure la Smart Fortwo (86 grammes de CO2/km) pour les voitures Diesel et l'hybride Lexus CT 200 h (87 grammes de CO2/km) selon la communication "Car Labelling" de l'Ademe. Les Toyota Auris et Prius affichent des émissions de 89 grammes de CO2/km.

Comme chaque année, l'agence a publié son classement des véhicules les moins polluants et identifié les évolutions du marché automobile.

Concernant les constructeurs, tous présentent une moyenne d'émission de CO2/ km inférieure à 140 g sauf Mercedes (143 g en 2011) et BMW (140 g). Le plus vertueux reste Fiat avec 118 grammes, suivi de Ford et Toyota (123 g) puis les groupes PSA et Renault (125 g) et Volkswagen (128 g). Si la plupart des constructeurs ont revu à la baisse leurs émissions de dioxyde de carbone, l'Ademe a constaté une tendance à la hausse du poids (+ 20 kg) et de la puissance des véhicules (+ 4 kW en moyenne) par rapport à 2010.

En regard de ce classement, les voitures les plus vendues sont celles de PSA (31,4 % des ventes), Renault (24,7 %), Volkswagen (12,6 %). Fiat comptabilise 3,5 % des ventes.

La moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs en France se situe à 127 grammes/km en 2011. Elle était de 130 g de CO2/km en 2010.

Un compromis adopté par le Parlement européen exigeait de ramener la moyenne des émissions de CO2 des voitures neuves à 130 grammes par km d'ici 2015. Cet objectif, en fonction des émissions de la gamme, s'étale par palier jusqu'à l'échéance : 65 % de la gamme des véhicules en 2012, 75 % en 2013, 80 % en 2014 et la totalité en 2015. Un second seuil de 95 grammes de CO2/ km est d'or et déjà fixé pour 2020.

Véhicules hybride : un score modeste mais en progression

Avec une progression de + 38 %, les ventes de véhicules hybrides dépassent celles des voitures GPL (0,54 %). Elles restent cependant modestes avec 0,58 % des ventes pour l'hybride essence et 0,02 % pour l'hybride Diesel. La part des voitures électriques quant à elle atteint les 0,12 %.

Les voitures les plus achetées ? Les véhicules Diesel dont la proportion s'élève à 72,41 % (contre 26,02% pour les essences). Au total, 2.204.229 unités ont été vendues en 2011.

En 2011, 32 % des voitures vendues ont bénéficié du Bonus écologique et 11 % ont été concernées par le Malus. Le Grenelle de l'Environnement a en effet instauré un dispositif pour inciter les acheteurs à privilégier des voitures les moins polluantes : un bonus est accordé à l'achat de véhicules neufs émettant au plus 110 g de CO2/km et un malus est imposé lors d'émission supérieure à 151g de CO2/km.

Réactions3 réactions à cet article

 

Le classement est pipo, ce sont des données constructeur qui n'ont rien à voir avec la réalité.
La preuve le N°1 du classement, le Lexus CT 200 h Hybrid est annoncé à 3,8 L/100 km par l'ADEME, alors quand réalité, il consomme 5,5 L/100 km, soit 45% de plus...

Julien ROBERT | 05 juin 2012 à 22h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'ademe en effet depuis longtemps est à la solde des lobbies en tout genre et de l'Etat. Par conséquent 0 objectivité et 0 indépendance. Il est plus que temps qu'ils peaufinent leurs images par des analyses et enquêtes réelles sans "faire confiance" à celui qui crie le plus fort ou celui qui paie leurs salaires. Ce manque d'objectivité ne fait pas avancer le schmilblick mais aide simplement à maintenir le statuquo ambiant.

arthur duchemin | 06 juin 2012 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout simplement l'ADEME est la maison du "carbo-centrisme" : son classement est unidimensionnel et anti ACV. On ne parle ici que d'émissions de CO2 du fait de l'usage, pas de celles de la conception à la destruction et on ne parle pas des autres polluants et nuisances et encore moins du culte de la mobilité forcenée (dont celle des intellos qui vont de sommet en sommet nous expliquer qu'il faut tout arrêter).
Je laisse cependant à d'autres la dénonciation des les lobbies maléfiques et foncièrement méchants qui cherchent la maîtrise de l'univers et la destruction des gentils...

Albatros | 12 juin 2012 à 18h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager