En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Adaptation au changement climatique : une boîte à idée à l'Agence de l'eau Loire-Bretagne

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

L'Agence de l'eau Loire-Bretagne lance un appel pour des idées d'adaptation au changement climatique. Du 6 janvier au 6 mai, elle recueille, grâce à un formulaire en ligne, toutes les idées de projets réalisés ou à venir qui contribuent à limiter le réchauffement de l'eau dans les cours d'eau, restaurer la continuité des rivières pour permettre la circulation des poissons, ou favoriser l'infiltration naturelle de l'eau de pluie, etc.

L'objectif : identifier les leviers pour que les projets voient le jour et qu'ils se mettent en place à grande échelle.

Réactions4 réactions à cet article

 

Dans un écosystème forestier (notre référence en matière de climat) 70% des précipitations sont consacrées à l'entretien du cycle (évapotranspiration) par rétention dans les sols, ce qui laisse 30% de retour en mer. Quand les retour en mer d'un bassin versant dépasse les 30% c'est que la végétation n'aura pas assez d'eau, ce qui va entrainer un manque de pluie, un assèchement du bassin et une destruction de la biodiversité ... surtout avec des villes qui pompent massivement dans les nappes et rejettent l'eau en rivière au lieu de la recycler dans les sols ...
dans les Deux Sèvres nous en sommes à la troisième période d'inondations; au niveau de Niort le bassin versant fait 1070 km2, annuellement il reçoit 900 millions de m3 de pluie (861mm, moyenne des précipitation de 1981 à 2010), d'après le site vigiecrue.fr : depuis le 18 10 2019, la Sèvre a déjà évacué 400 millions de m3 d'eau douce vers la mer et ce n'est pas fini !
On va atteindre les 50% de rejet en mer alors qu'il ne faudrait jamais dépasser les 30%, aujourd'hui on sait déjà qu'on sera en déficit d'eau l'été prochain.

Les crues excessives de l'hiver préparent les sécheresses de l'été, c'est pourquoi il est urgent de capter tous les ruissellements pour prévenir les inondations, éviter les pollutions et garder de l'eau pour l'été. Sinon on alterne inondations et sécheresses ce qui est fatal pour la biodiversité des sols (donc aux insectes et donc aux oiseaux ... ) et la continuité écologique des cours d'eau.

laurent | 11 février 2020 à 10h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
L'eau est un élément indispensable a la vie. Son utilisation doit donc être rationnelle et optimisée et non en brimade ou restriction. Les économies d'eau doivent s'appliquer a tous et notamment aux collectivités de toute sorte, publiques ou privées. Dans ce cadre les 6 agences de l'eau fournissent d'aides de toutes sorte. Cependant, une seule Agence aide financièrement l'installation de dispositifs hydro-économes (régulateurs de jet, Douches). Pourquoi les 5 autres ne le font pas ? A partir du moment ou les produits sont Français, garantis 10 ans (économies circulaire)
efficaces et durables (économie 30% minimum), marqués du nom de celui qui les vend donc traçabilité, il y a certitude d'obtenir des économies non seulement d'eau, mais d'énergie ECS, de GES et on préserve la ressource. Cette "non action" reste un grand mystère.
Malgré les différences de besoin de chaque Bassin, je pense que l'économie de l'eau, c'est pour tout le monde ! Il y aurait matière a synchronisation.....

PH181149 | 11 février 2020 à 10h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

l'eau est à la base de la vie et aussi du climat

laurent | 11 février 2020 à 10h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Cesser de construire des routes, ponts, qui traversent les cours d'eau et les polluent : il y a suffisamment de réseaux routiers en France, et malgré cela des projets continuent à voir le jour au détriment des zones humides et des rivières, et de la biodiversité qui s'y trouve. Au-delà d'une adaptation au changement climatique, l'urgence est d'abord de cesser de détruire.

charolaise | 11 février 2020 à 11h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Formations professionnelles