En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Agriculture biologique : précisions sur les modalités de soutien financier pour 2013

Agroécologie  |    |  Graziella Dode  |  Actu-Environnement.com

Une circulaire du ministre de l'Agriculture du 15 mai 2013 précise les conditions d'octroi de la mesure de soutien spécifique à l'agriculture biologique pour la campagne 2013. Cette aide financière annuelle peut être attribuée, conformément au règlement européen de 2009, aux surfaces certifiées en agriculture biologique (SAB-M) et aux surfaces en conversion à l'agriculture biologique (SAB-C), est-il rappelé.

La circulaire expose les conditions de mise en place du soutien à l'agriculture biologique, le montant des aides, les exigences d'instruction (conditions d'éligibilité, pièces justificatives pour les demandes), de contrôles administratifs et de contrôles sur place.

Elle apporte des précisions pour les exigences de conversion des prairies permanentes, des prairies temporaires de plus de cinq ans, des landes, parcours et estives, ainsi que des élevages en agriculture biologique sur ces surfaces. Par ailleurs, pour bénéficier des aides à la conversion, un agriculteur devra désormais avoir débuté la démarche depuis moins de trois ans (deux ans en 2012), prévient la circulaire, soit "une date de début de conversion de ces surfaces comprise entre le 16 mai 2010 et le 15 mai 2013".

Enfin, "à partir de 2013, les organismes certificateurs ne délivrent plus d'agrément ou de licence" mais une "habilitation" ou une "certification", précise-t-elle.

Réactions4 réactions à cet article

 

Encore de l'argent du contribuable dépensé en pure perte.

Laurent Berthod | 21 mai 2013 à 10h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

En pure perte ?

Mais non ! Il y en a à qui ça profite...

Wackes Seppi | 21 mai 2013 à 11h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

autant mettre de l' argent dans la conversion biologique que la pac actuelle qui distribue de l'argent à des gros propriètaires terriens et non à des paysans
de plus ces GPT ne connaissent pas la terre mais la spéculation foncière

gfutures | 21 mai 2013 à 21h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

j'aimerais savoir si cet projet est universel?

tyra89 | 17 juillet 2013 à 20h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager