Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'Union Europenne lâche l'hydroélectricité africaine

Energie  |    |  Africa Energy Intelligence

En lever du rideau du sommet UE-Afrique des 2 et 3 avril à Bruxelles, une table-ronde sur l'énergie durable, organisée dans le cadre de l'EU-Africa Business Forum, a démontré que l'hydroélectricité n'était plus la priorité du partenariat Afrique-UE sur l'énergie (Africa-EU Energy Partnership). Les projets mis en lumière par les institutions financières européennes de développement, dont Proparco, CDC, KFW et la Banque européenne d'investissement (BEI), ont principalement eu trait au solaire, à l'éolien et à la géothermie. La firme allemande Mobisol, qui a installé 3.000 systèmes photovoltaïques en Tanzanie, au Ghana et au Ghana, était d'ailleurs à l'honneur, de même que la holding Ormat Technologies qui a organisé le montage financier du complexe géothermique kenyan Olkaria III (110 MW), mis en service en février.

Aucune mention n'a été faite d'un grand projet hydroélectrique africain, bien qu'en février, l'Africa-EU Partnership, qui a tenu un atelier à Addis-Abeba, ait encore rappelé l'objectif des institutions financières européennes, d'installer une capacité de génération additionnelle de 10.000 MW. La capacité hydroélectrique du continent qui était de 26.762 MW en 2010, n'a progressé en deux ans que de 2.000 MW.

Ce choix délibéré de reléguer l'hydroélectricité au second plan, s'était déjà exprimé en 2011, au Parlement européen. Un vote, remportant une large adhésion, y compris chez les socialistes et les verts, avait validé les conclusions du rapport du conservateur britannique Nirj Deva, défavorable au financement des grands barrages par les institutions européennes. L'UE abandonne ce marché dans les pays en développement aux pays émergents comme la Chine et l'Inde.

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [21452] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager