Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Antarctique : la Russie et l'Ukraine bloquent la création d'aires marines protégées

Biodiversité  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

La réunion spéciale dédiée à l'Antarctique de 24 pays et de l'Union européenne n'a pas permis de créer les réserves proposées dans les écosystèmes marins fragiles, rapporte l'ONG Pew Charitable Trusts, précisant que "la Russie, avec un soutien relatif de l'Ukraine, a remis en question la base juridique qui permettrait la création de grandes réserves marines dans l'Antarctique".

Du 11 au 16 juillet, la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) a tenu, à la demande de la Russie, une réunion spéciale à Bremerhaven (Allemagne) afin de réviser les mesures de protection marine.

Les mesures de protection proposées pour l'océan Austral comprenaient une réserve marine en mer de Ross représentant 1,6 million de km2, où aucune pêche ne serait autorisée, au sein d'une aire marine protégée (AMP) de 2,3 millions de km2, ainsi que sept AMP le long des côtes de l'Antarctique de l'Est, couvrant 1,6 million de km2 supplémentaires, explique le Pew Charitable Trusts. L'ONG précise que le plan pour la mer de Ross était proposé par les États-Unis et la Nouvelle-Zélande et les mesures de protection en Antarctique de l'Est étaient défendues par l'Australie, la France et l'Union européenne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

TD-Diver & Baro-Diver : sondes / surveillance des eaux souterraines SDEC