En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Aviation : l'Inde interdit à ses compagnies de soumettre à l'UE leurs émissions de CO2

Gouvernance  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Reuters rapporte que l'Inde a demandé, jeudi 22 mars 2012, a ses compagnies aériennes de ne pas participer au système européen d'échange de quotas d'émissions de gaz à effet de serre (ETS). "Alors que l'Union européenne a ordonné aux transporteurs indiens de lui soumettre dans le détail les émissions de leurs avions d'ici le 31 mars, aucune compagnie ne le fait en raison de la position du gouvernement", a déclaré Ajit Singh, ministre de l'Aviation civile.

Ce faisant, le gouvernement indien suit son homologue chinois qui a adopté en début d'année une position similaire.

Depuis le 1er janvier 2012, l'ensemble des vols au départ ou à l'arrivée de l'Union européenne est inclus dans l'ETS.

Réactions3 réactions à cet article

 

Enfin une opposition active à l'escrologisme ! Bravo aux Indiens, Chinois et Américains.

Laurent Berthod | 27 mars 2012 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

quels sont tes arguments pour critiquer une position de l'europe courageuse et nécessaire ??

lio | 27 mars 2012 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Laurent Berthod
Encore un nihiliste du changement climatique ont dirait. Il est même pas sceptique celui là ! Il nie !
A votre avis pourquoi ne veulent ils pas donner le volume de leur émissions de CO2 ? L'excuse du ministre indien ne vaut pas valeur !
Mais nous pouvons déjà compter les émissions des avions des compagnies indiennes qui Viennent sur le sol européen ...!
Pour info les amerloques ont voulu ce système de comptage du CO2, c'est Mr AL Gore vice président de Clinton qui l'a négocié a Kyoto en 1990 !
C'est le lobbying des gros pays les plus pollueurs qui se liguent. Ils disent vouloir négocier a l'OACI depuis plus de 10 ans et n'acceptent jamais de participer. Donc, il fallait bien que quelqu'un mette un pavé dans la marre ! La méthode est peut n'est peut être pas la bonne, mais ils vont finir par négocier tôt ou tard ! Ils ont aussi besoin des vols vers l’Europe tout ces opposants et franchement au prix de la tonne de CO2, les quelques 300 millions d'€ ne vont pas tuer les compagnies aériennes. Donc s'il ne s'agit pas de nier le réchauffement, cette réaction est imbécile. Et puis comme en chine, s'ils veulent pas participer, et décommande les avions, on peut tjrs fermer les usines sur leurs sols !
En fait, ce qu'il faut c'est une organisation mondiale de l'environnement qui compte tout çà. Mais les USA refuseront d'y participer, comme le TPI. Ce qui ne vient pas de chez eux n'est pas leur loi. Impérialistes, c'est tout !

AtomicBoy44 | 27 mars 2012 à 16h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager