En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La réunion de la Commission baleinière internationale se termine sur un statu quo

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La 60ème session annuelle de la Commission baleinière internationale (CBI) s'est terminée le 27 juin à Santiago au Chili par un statu quo entre pays partisans et opposants à la chasse à la baleine. ll permettra au Japon de poursuivre la ''chasse scientifique'' avec un quota annuel inchangé de mille cétacés.

Selon l'AFP, les 80 pays participants ont interdit le Groenland territoire danois de chasser dix baleines à bosse. La demande avait été formulée par les pêcheurs inuits en échange de leur renoncement à chasser huit rorquals par an.

La Commission baleinière a décidé de lancer des recherches sur l'impact du réchauffement climatique sur les mammifères marins. La CBI est également parvenue à se mettre d'accord sur la formation d'un groupe de travail, regroupant 24 pays, qui discutera à partir de septembre des points de divergence dans la CBI comme la «chasse scientifique», les nouveaux dangers, le réchauffement global ou les activités d'observation des cétacés.

En revanche, aucun accord n'est intervenu sur la création d'un sanctuaire de baleines dans le sud de l'océan Pacifique, comme le réclamaient de nombreux pays antichasse, en particulier les pays latino-américains.

Plusieurs organisations écologistes, notamment l'IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux), ont exprimé leur préoccupation.

La Commission essaie de tracer la voie de l'avenir tout en ignorant la chasse à la baleine qui est menée actuellement par trois pays membres constate Patrick Ramage, Directeur du Programme global d'IFAW sur les baleines. Lors de cette réunion, les mesures de conservation des baleines ont été mises à l'écart. Si le Japon, la Norvège et l'Islande pensent sérieusement à un compromis, ils devraient le prouver en interrompant la chasse à la baleine en cours.

Selon l'IFAW, 1500 baleines seront la cible des harpons japonais dans le Sanctuaire de l'Océan Austral et le Pacifique Nord au cours de l'année prochaine alors que l'Islande et la Norvège poursuivront la chasse à la baleine, au mépris du moratoire sur la chasse commerciale des baleines de 1986, déplore l'organisation.

Malgré le moratoire, plus de 30.000 baleines ont été tuées depuis 1986 sous couvert de chasses scientifique et le Japon tue un millier de baleines par an au nom de cette dérogation.

La prochaine session annuelle de la CBI se tiendra à Madère, au Portugal, en 2009.

Réactions1 réaction à cet article

 
reunionite

Mais a quoi servent donc ces réunions a part dépenser de l'argent et du co2? Il n'en sort jamais rien de concret aux mieux des belles paroles.Ils devrait sérieusement penser a la visio conférence se serait toujours ça de gagné.

lg | 01 juillet 2008 à 09h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager