En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Changement climatique : un plan national d'adaptation sera arrêté début 2011

C'est dans le but de préparer la France à s'adapter aux changements climatiques, qu'un plan national d'adaptation prévu par le projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement, devra être arrêté début 2011. Détail.

Gouvernance  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Il est nécessaire de préparer dès à présent notre adaptation aux évolutions climatiques qui vont se produire. Un plan national d'adaptation, prévu par le projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement, devra être arrêté début 2011. C'est ce qu'a déclaré Jean-Louis Borloo, le ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, en Conseil des ministres du 13 février dernier, alors qu'il présentait une communication sur la stratégie d'adaptation au changement climatique. L'augmentation des températures moyennes, la hausse du niveau des mers, la multiplication des événements extrêmes ont des impacts à différentes échelles géographiques, qu'il faut dès à présent anticiper, en s'efforçant à la fois de réduire l'influence de l'activité humaine sur le climat et de préparer l'adaptation à des conditions nouvelles, a-t-il rappelé.

Prévu par le projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement (Article 37 de la Petite Loi, dite Grenelle 1 qui reste à discuter en deuxième lecture), ce plan rassemblera des orientations sur des sujets comme la lutte contre les inondations et l'adaptation des zones littorales, l'évolution des forêts, la question de l'eau et l'adaptation de l'économie*. Il fera l'objet d'une vaste concertation organisée sur le mode du Grenelle de l'environnement, a souligné Jean-Louis Borloo. Il doit trouver sa déclinaison territoriale dans les plans climat et dans les futurs schémas régionaux - climat air énergie.

En effet, si l'article 23 et 26 du projet de loi d'engagement national pour l'environnement, dit Grenelle 2, sont adoptés tel qu'ils ont été présentés au Conseil des ministres du 7 janvier, toutes les collectivités de plus de 50.000 habitants seront obligées d'adopter des plans climats territoriaux d'ici 2013 et des « schémas du climat, de l'air et de l'énergie » au niveau régional, seront instaurés. Ces schémas régionaux se substituent aux plans régionaux pour la qualité de l'air créés par l'article 5 de la loi n° 96-1236 du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie, codifié à l'article L. 222-1 du code de l'environnement, précise le texte du projet de loi qui sera discuté au Sénat en mars prochain. Le schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie fixe des orientations pour atténuer les effets du changement climatique et pour s'y adapter, définit notamment des objectifs en matière de maîtrise de l'énergie, et détermine à l'horizon 2020, par zones géographiques, en tenant compte des objectifs nationaux, des orientations qualitatives et quantitatives de la région en matière de valorisation du potentiel énergétique terrestre renouvelable et de récupération de son territoire, ajoute le texte. L'objectif : permettre d'intégrer une stratégie climatique locale.

Au niveau européen, la Commission devrait d'ailleurs publier un livre blanc sur l'adaptation au changement climatique avant la fin Mars. Elle a aussi demandé aux pays industrialisés et en développement d'élaborer des stratégies nationales d'adaptation, dans une communication présentant sa position dans la perspective de la réunion internationale sur le changement climatique qui doit se tenir à Copenhague en décembre prochain.
À la tête de la présidence de l'Union Européenne depuis le 1er janvier, la République Tchèque a prévu quant à elle d'aborder l'adaptation au changement climatique lors de la réunion informelle des ministres chargés de l'environnement qui se déroulera en juin prochain. Rappelons que l'année 2009 est d'une importance capitale pour le Climat puisqu'il ne reste que dix mois avant Copenhague (Danemark). Elle a pour objectif d'aboutir à un nouvel accord international sur le changement climatique, censé prendre le relais du Protocole de Kyoto. Ce nouveau traité devra être opérationnel le 1er janvier 2013.


* Le WBCSD (World business council for sustainable development) a publié sur son site la version française de son rapport Adaptation : An Issue Brief for Business paru en juillet dernier.

Réactions1 réaction à cet article

 
Version française du document du WBCSD

Bonjour,

Il convient de noter qu'Entreprises pour l'Environnement (EpE), le partenaire français du WBCSD, a traduit en français le document évoqué en note de bas de page. Pour le télécharger : www.epe-asso.org

Séverin Fischer, EpE

sfischer | 19 février 2009 à 12h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…