Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Une Compagnie des mines de France hybride

Biodiversité  |    |  Africa Mining Intelligence

Passée l'euphorie de l'annonce de la création de la Compagnie nationale des mines de France (CMF) fin févier par le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) et l'APE (Agence des participations de l'Etat), actionnaires de la nouvelle entité, vont plancher sur la gouvernance. Des personnalités qualifiées extérieures seront notamment recrutées. L'objectif de la société de droit privé à capitaux publics est de servir les intérêts des industriels français en garantissant leur approvisionnement en lithium, tantale, vanadium, molybdène, zirconium, etc. Explorateur et producteur de minerais jusque dans les années 90, le BRGM va donc jouer une partie de son ancien rôle dans le cadre du dispositif CMF.

Sur le sol français, l'inventaire des ressources minérales, interrompu il y a trente ans, va reprendre et des accords seront passés avec des sociétés privées et/ou avec des collectivités locales (comme la Guyane).
A l'étranger, une filiale d'exploration ciblera l'Asie, l'Amérique du Sud et l'Afrique. Cette entité interviendra dans le cadre d'accords passés entre la France et les Etats ou leurs sociétés minières publiques. Dans cette perspective, les contacts du BRGM sur le continent noir - le Bureau travaille sur la cartographie minière du Congo-Brazzaville et conseille son ministère des mines - seront mis à contribution. Une fois des gisements rentables identifiés, la CMF approchera des sociétés d'exploitation, diluera ses intérêts pour ne conserver que des participations minoritaires et toucher des dividendes tout en bénéficiant d'accords d'off take. De 200 à 400 millions € seront injectés par la CMF sur les cinq premières années, en s'inspirant du modèle de la Jogmec japonaise.

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [21139] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager