En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les négociations de l'après-Kyoto ont débuté à Bali

La Conférence de Bali qui doit entamer les négociations sur les suites à donner au protocole de Kyoto dont la première phase d'engagement expire en 2012 s'est ouverte sur une note optimiste avec la ratification du protocole de Kyoto par l'Australie.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La Conférence de Bali qui doit entamer les négociations sur les suites à donner au protocole de Kyoto dont la première phase d'engagement expire en 2012 s'est ouverte sur une note optimiste avec la ratification du protocole de Kyoto par l'Australie.
Le travailliste Kevin Rudd, dont le parti a remporté récemment les élections législatives en Australie - seul pays industrialisé avec les Etats-Unis à ne pas avoir signé le protocole de Kyoto - avait en effet promis de s'attaquer à la lutte contre le changement climatique s'il était élu. C'est désormais chose faite ! Les Etats-Unis restent désormais le seul pays industrialisé à ne pas avoir ratifié Kyoto.

C'est dans ce contexte que 10.000 participants en provenance de 188 pays, y compris les USA, sont réunis à Bali du 3 au 14 décembre pour tenter de lancer le débat sur une feuille de route qui doit conduire à un large accord climatique d'ici fin 2009 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce nouveau cadre, qui s'appliquera après 2012, devra intégrer une diversité d'approches et d'actions, adaptées à la phase de développement des pays concernés, permettant notamment aux pays émergeants de prendre part à l'action collective, a souligné le 21 novembre dernier, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, lors d'une conférence de presse qui présentait la position française. Il doit renforcer la solidarité entre pays développés et pays en développement et encourager la coopération en matière de technologie.
Cette conférence internationale devra également adopter toute une série de décisions pour renforcer la mise en œuvre actuelle de la Convention et du Protocole. 12 thèmes sont à l'ordre du jour, dont notamment ceux relatifs au fonds d'adaptation, à la relance du groupe d'experts sur les transferts de technologie et aux émissions de déboisement.

Cette conférence se tiendra en parallèle avec la 26e session des organes subsidiaires (SB26) parmi lesquels l'organe de mise en oeuvre SBI, et l'organe de conseil scientifique et technologique (SBSTA) de la Convention. La 4e session du groupe ad hoc sur les engagements futurs des pays développés (AWG 4) poursuivra également ses travaux pendant ces deux semaines. Le segment ministériel se tiendra quant à lui du mercredi 12 au vendredi 14 décembre.

Selon les données soumises au Secrétariat de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) par les pays signataires de la convention, les 40 pays les plus industrialisés ont encore augmenté leurs émissions de gaz à effet de serre en 2005. En baisse de 1990 à 2000, les rejets ont recommencé à augmenter entre 2000 et 2005. Ainsi à cette date, leurs émissions ont atteint 18,2 milliards de tonnes contre 17,7 milliards en 2000 et 18,7 milliards en 1990. Cette tendance à la hausse observée depuis plusieurs années va de paire avec la croissance continue de plusieurs pays, mais reste inquiétante si elle se poursuit car les efforts réalisés entre 1990 et 2000 pourraient être annulés et la réussite des objectifs fixés par le protocole de Kyoto serait remise en cause.

En effet, le protocole de Kyoto fixe à 40 pays industrialisés signataires un objectif global de réduction de 5% par rapport à 1990 à réaliser sur la période 2008-2012. Or, selon les chiffres qui viennent d'être publiés, cette réduction atteint déjà 2,8% en 2005. Il reste donc de nombreux efforts à faire afin d'atteindre -5% en 2012.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager