En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Consommation énergétique des bâtiments : la sensibilisation paye, selon Life+ GreenCity

Energie  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

Avec une baisse moyenne de 18,4% des consommations énergétiques des bâtiments en un an : le projet de démonstration d'optimisation énergétique Life+ GreenCity se place sur une bonne tendance. L'objectif fixé par le programme était de réduire jusqu'à 20% les consommations d'énergies et jusqu'à 10% les émissions de CO2.

Déployé fin 2011, il visait l'optimisation énergétique des bâtiments publics, en termes d'électricité, de gaz et d'eau dans les villes de Nantes (France) et de Vigo (Espagne).

Plus de 400 capteurs intelligents (installés dans 47 bâtiments à Nantes et 6 à Vigo) ont permis d'analyser les consommations énergétiques de chaque bâtiment : vérifier les courbes de température selon la période (bâtiments occupés ou inoccupés), réduire progressivement et de manière ciblée la température de confort (par exemple : 15° au lieu de 16° dans les salles de sport à Nantes) et isoler les températures des différents locaux au sein des mêmes bâtiments.

Les deux villes ont lancé des initiatives pour sensibiliser les usagers de leurs bâtiments publics. Ainsi Nantes a notamment désigné un responsable "Lumières et Portes" dans chaque classe, développer une "mallette énergie pédagogique" mais également envoyer des alertes à la veille des week-ends et vacances afin de vérifier que les appareils soient bien éteins (et non simplement en veille).

Un des partenaires, le cabinet Euroquality a également organisé une compétition entre les écoles des deux villes afin d'encourager les économies d'énergie. Pour prolonger cette démarche, ce dernier a lancé une consultation, diffusée à 334 villes des 27 pays de l'Union Européenne, sur les systèmes de gestion des énergies adoptés. L'objectif ? Réaliser un inventaire des politiques locales en matière d'économies d'énergie et estimer les besoins des futures "Smart cities".

Le projet, piloté par Schneider Electric, a été sélectionné par l'Union Européenne dans le cadre de son programme environnemental Life+ 20026.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…