En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les députés rétablissent le malus auto sur les pick-ups

Transport  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Les pick-ups devraient être soumis au malus automobile au 1er janvier 2019. La commission du développement durable de l'Assemblée nationale, saisie pour avis sur le projet de loi de finances pour 2019 (PLF 2019), a en effet adopté ce 3 octobre un amendement pour le permettre.

"L'exonération de malus écologique (…) représente à elle seule un manque à gagner de 200 millions d'euros par an pour l'État et se traduit dans les faits par un marché en plein essor par un effet d'aubaine totalement climaticide", s'indigne la députée de la France insoumise Mathilde Panot, à l'origine de l'amendement.

La disposition votée supprime également l'exonération de taxe sur les véhicules de société dont bénéficient les pick-ups. Le PLF 2019 doit être examiné par la commission des finances, saisie au fond, à compter du 9 octobre et en séance publique à partir du 15 octobre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager