Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Développement des territoires : les régions et l'Etat s'engagent avant le prochain acte de décentralisation

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat

François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont reçu les régions à l'Elysée, le 12 septembre, afin de travailler sur leur rôle dans le développement économique, l'emploi, l'innovation… Un nouvel acte de décentralisation est prévu par le gouvernement, dans les prochains mois, mais d'ores et déjà "l'Etat et les Régions s'attacheront à conclure une nouvelle génération de contrats de développement détaillant, sur une base pluriannuelle, leurs stratégies dans tous les domaines concourant au soutien à l'activité économique et au développement des territoires", indique la déclaration commune, publiée à l'issue de la réunion.

Accompagner la transition écologique du système productif

En outre, quinze engagements ont été pris. Les régions s'engagent notamment, "dans le cadre de leur politique d'aide à l'innovation et à la recherche, à accompagner la transition écologique du système productif, notamment dans les domaines de l'isolation thermique et des nouvelles énergies et à relever le défi du numérique" (engagement n°7).

Plusieurs engagements concernent également la banque publique d'investissement, qui devrait être créée prochainement, afin de soutenir l'accès au financement des entreprises et regrouper les établissements existants.

"La Banque publique d'investissement sera ainsi fondée sur un partenariat entre les Régions et l'Etat. Comme elles le demandaient les Régions présideront les comités d'orientation de la BPI, au niveau national comme au niveau régional. Elles créeront avec la banque des plateformes communes d'accueil des entreprises pour tous leurs besoins de financement (prêts, garanties, fonds propres)", indique l'Association des régions de France (ARF) dans un communiqué.

Renforcer le rôle des PME (petites et les moyennes entreprises) et ETI (entreprises de taille intermédiaire) à l'export (+10.000 d'ici trois ans), favoriser l'innovation via notamment une augmentation du crédit impôt recherche en 2013 (200M€), financement garantie des pôles de compétitivité pour les trois prochaines années font également partie des engagements pris.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]