Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Dioxyde de carbone : une légère augmentation des émissions européennes en 2015

Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Les émissions de dioxyde de carbone provenant de combustion de combustibles fossiles ont augmenté de 0,7%. C'est le constat qu'a réalisé Eurostat à l'issue de la comparaison des données 2014 par rapport à 2015.

Les hausses les plus élevées s'observent en Slovaquie (+9,5%), au Portugal (+8,6%), en Hongrie (+6,7%), en Belgique (+4,7%) et en Bulgarie (+4,6%). Ces données sont toutefois à mettre en perspective avec la part que l'Etat membre prend dans le total des émissions de l'Union. Ainsi en 2015, la Slovaquie pesait pour 0,9%, le Portugal pour 1,4%, la Hongrie 1,3%, la Belgique 2,5% et la Bulgarie 1,5%.

La France, quant à elle, affiche une augmentation de 1,7% et représente 9,9% du total des émissions de dioxyde de carbone de l'UE.

Huit Etats membres peuvent à l'inverse se réjouir d'une baisse de leurs émissions : Malte (-26,9% et une part du total des émissions de l'Union de 0,1%), Estonie (-16% et une part du total de 0,5%), Danemark (-9,9% contre 1% du total de l'UE), Finlande (-7,4% contre 1,3%), Grèce (-5% contre 2,2%), Luxembourg (-3,9% contre 0,3%), Royaume-Uni (-2,9% contre 12,5%) et Lituanie (-0,2% contre 0,3%).

L'Allemagne (23% du total des émissions) et la République Tchèque (2,9%) restent constants.

Parmi les gros émetteurs, la Pologne (9,2% de la part totale) a augmenté ses émissions de 1,6%, l'Italie (10,6% de la part totale) de 3,5% et l'Espagne (7,4%) de 2,3%.

La Suède n'a pas pu être intégrée dans ce classement, ses données étant toujours en cours d'analyse.

"Il convient de noter que les importations et exportations de produits énergétiques ont un impact sur les émissions de CO2 dans le pays où les combustibles fossiles sont brûlés. Par exemple, le charbon importé entraîne une augmentation des émissions, tandis que l'électricité importée n'a pas d'effet direct sur les émissions du pays importateur mais affecte le pays exportateur dans lequel elle a été produite", souligne dans un communiqué Eurostat.

Réactions1 réaction à cet article

 

L'Allemagne (23% du total des émissions) et la République Tchèque (2,9%) restent constants.
La France, quant à elle, affiche une augmentation de 1,7% et représente 9,9% du total des émissions de dioxyde de carbone de l'UE.
C'est dû à l'augmentation des ENR dans le mix français ?

Levieux | 06 mai 2016 à 10h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Risques : essais abusifs sur batterie Lithium de forte puissance CNPP