En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les contacts entre l'UE et la Chine pour le marché du carbone s'intensifient

Gouvernance  |    |  Euractiv.fr

L'UE et la Chine s'opposent sur l'inclusion des compagnies aériennes internationales dans le système européen d'échange de quotas d'émission (ETS). Mais la Commission estime que Pékin pourrait y déroger si le pays mettait en œuvre un système équivalent.

Selon des informations obtenues par EurActiv Bruxelles, un conseiller spécial de l'UE s'est rendu en Chine au mois de mai pour entamer des négociations. Mais les discussions ont peu évolué, la Commission s'étant heurté au processus décisionnel fragmenté et peu coordonné des Chinois en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Deux entreprises privées chinoises, CBEEX (China Beijing Environmental Exchange) et Shenzhen Carbonneutral Bio-gas, auraient toutefois commencé à plancher sur des propositions de programme d'échange de crédits carbone pour la Chine.

CBEEX avait déjà été sollicitée par le gouvernement fédéral chinois pour élaborer des règles visant à lancer un marché pilote du CO2 à Beijing en 2013.

"Nous sommes en contact avec des fonctionnaires chinois à Pékin et dans d'autres régions afin de discuter de l'échange de quotas d'émissions", a indiqué Artur Runge-Metzger, le négociateur climatique en chef de l'UE interrogé sur ses contacts avec des...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [15845] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…