En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : l'ASN et l'IRSN jugent inenvisageable de redémarrer Doel 3 et Tihange 2 sans tests complémentaires

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Jeudi 7 février, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont publié les éléments techniques relatif à la situation des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 (Belgique). Ces documents ont été transmis à l'Agence fédérale belge de contrôle nucléaire (AFCN).

"En l'état actuel du dossier, un redémarrage des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 ne nous paraît donc pas envisageable, à ce jour, sans l'apport de compléments de démonstration significatifs basés en particulier sur la disponibilité des résultats de plusieurs essais dont la réalisation est prévue par Electrabel, ou d'autres qui devraient être mis en œuvre, mais aussi sans une épreuve hydraulique de résistance", concluent les deux organismes dans une lettre commune.

Début février Electrabel, la filiale de GDF Suez,a annoncé entreprendre les tests évoqués. Elle compte les achever d'ici fin mars.

Les réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2 sont à l'arrêt depuis la découverte de potentielles fissures en août 2012 sur la cuve du réacteur 3 de la centrale de Doel et en septembre sur le réacteur 2 de la centrale de Tihange.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager