En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'économie de la fonctionnalité investit l'éclairage

Ne payer que l'usage, c'est le principe de base que Clarlight applique aujourd'hui au monde de l'éclairage, permettant à des gros consommateurs de réduire fortement leur facture d'électricité et leur empreinte énergétique.

Energie  |    |  Cécile Clicquot de Mentque Actu-Environnement.com
L'économie de la fonctionnalité investit l'éclairage

Quand on est un gros consommateur d'électricité, il n'est pas toujours facile d'engager les investissements nécessaires à une réduction substantielle de la facture. D'où l'émergence de services mettant en jeu des tiers investisseurs, financeurs d'opérations de rénovation énergétique se rémunérant sur les économies réalisées. Dans cette démarche, il est cependant possible d'aller plus loin, comme le montre la startup Clarlight qui cible spécifiquement le monde de l'éclairage et propose aux gros consommateurs une solution d'économie de la fonctionnalité.

Ne payer que la lumière nécessaire

Concrètement, Clarlight ne fait payer aux utilisateurs que la quantité de lumière réelle qu'ils consomment. Une unité de mesure a été créée pour l'occasion : le CLAR qui représente des lumens.heure. Pour cela, le modèle économique repose sur la conception et l'investissement par Clarlight dans l'infrastructure d'éclairage de son client. Une infrastructure qui répond au cahier des charges technique lié à l'activité du site mais surtout très économe en énergie grâce aux dernières technologies et à des outils de pilotage des installations (selon diverses données collectées : d'activité, de présence, de luminosité naturelle disponible etc.).

L'opération présente de nombreux avantages. D'une part, l'utilisateur est dispensé de l'investissement et de la maintenance de l'installation. Il ne paye que le service d'être éclairé en fonction de sa consommation réelle de lumière. D'autre part, sa facture d'électricité est très fortement réduite grâce aux équipements éco-efficients et leur gestion intelligente. Le coût des CLAR consommés est bien inférieur à la réduction de la facture d'électricité. Le concept permet ainsi d'allier un service garanti de qualité en éclairage avec des gains économiques situés au final entre 20 et 30 %.

Caroline Bonnet, fondatrice de Clarlight, propose quelques variantes permettant par exemple à ses clients de co-investir dans l'infrastructure. Les industriels, mais aussi les acteurs de la grande distribution, de la logistique voire de l'exploitation des bâtiments tertiaires sont principalement ciblés.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Cécile Clicquot de Mentque

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager