Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un projet pour estimer les effets du changement climatique sur l'aflatoxine B1 dans les céréales

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
L'autorité européenne de sécurité des aliments a lancé un appel à propositions afin d'étudier l'augmentation potentielle, due au changement climatique, des aflatoxines B1 dans les céréales au sein de l'UE, a-t-elle annoncé dans un communiqué daté du 10 juillet.

L'aflatoxine B1 est une mycotoxine engendrée par des moisissures qui se développent sur certaines céréales, dont le maïs, le blé et le riz. Elle est particulièrement répandue dans les climats chauds et humides et elle est carcinogène.

Coordonné par l'unité « Risques émergents » de l'EFSA, les le projet fournira des indications sur une éventuelle contamination alimentaire émergente, due au changement climatique, par les mycotoxines au sein de l'UE, souligne l'autorité européenne.

Les organisations scientifiques désignées par les États membres de l'UE peuvent soumettre leurs propositions jusqu'au 7 septembre 2009. Les organisations sélectionnées recevront une subvention de l'EFSA qui pourra atteindre un montant de 250.000 €.

Notes

1 - Rapport

Réactions1 réaction à cet article

 
Sourire !

Et on parle de réduire l'usage des produits phytosanitaires ? Comment fait on pour lutter contre ces risques ? On jette le lot à la poubelle ? Et oui, il va manquer des volumes conséquents de céréales .... et donc nous allons encore avoir des soucis pour que tout le monde puisse se nourrir ! La nature n'est pas un lieu idylique ! C'est au contraire un monde sans pitié où la concurrence entre les êtres vivants est farouche ... Au fait ! A combien est estimée la perte de volume des céréales au niveau mondial si les pesticides sont interdits ? L'offre répondra t elle à la demande ? Et le prix a quel niveau se retrouvera t il ? Les consommateurs accepteront ils de payer plus cher s'ils ont la chance d'avoir accès à ces aliments ?

tev | 21 juillet 2009 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager