Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

François Bourdillon est nommé directeur général de l'InVS

A 60 ans, François Bourdillon, praticien hospitalier rattaché à la Pitié-Salpêtrière, a été nommé directeur général de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Il succèdera à Anne Bruant-Bisson à compter du 4 août.

Nomination  |  Risques  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com
   
François Bourdillon est nommé directeur général de l'InVS
© D.R
   

François Bourdillon, praticien hospitalier, est responsable du département de biostatistiques, de santé publique et d'information médicale du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles Foix. Il est également chef du pôle santé publique, évaluation et produits de santé de l'établissement depuis 2011.

Il préside la commission prévention, éducation et promotion de la santé du Haut conseil de la santé publique (HCSP) et est membre du comité de pilotage de la Chaire santé de sciences Po.

Il a été président de plusieurs groupes de travail rattachés au ministère chargé de la santé et administrateur de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Réactions1 réaction à cet article

 

Saluons le départ de cette brillante ex administratrice des affaires maritimes, au parcours utile : en poste dans un quartier conchylicole fief du président du conseil national de la conchyliculture, elle est donc ensuite passée par l'excellente direction des pêches maritimes et de l'aquaculture pour, suivant ce site, y transférer toute sa connaissance terrain.
Elle a sans doute su utiliser à l'Invs l'opportunité d'engager tous les moyens requis pour éviter les transferts de contamination biologiques par les transferts de coquillages, et depuis la santé humaine, santé environnement, promouvoir des pratiques vertueuses analogues en matière environnementale ou vétérinaire : un rapport de Chevassus au Louis, préfigurateur de l'agence de la biodiversité, considérait que la gestion zootechnique du secteur atteignait le degré zéro.
Ce rapport était cité dans le premier (et peut être seul) avis de l'autorité environnementale concernant ce risque en Bretagne nord (zone conchylicole de Boulgueff).

Bonne suite à cette membre brillante de toute une lignée d'administrateurs des affaires maritimes qui a donné ses meilleurs fonctionnaires à l'Etat hors ce corps militaire géré par le MEDDE, dont la cartographie au MEDDE, etc d'une 'excellence reconnue ; en particulier d'avril 2002 à mai 2012... Si elle n'a pu agir, lui commander rapport, avec son ex collègue à l'inspection générale de l'administration et un autre ex à la cour des compte passé par le SGG lors de la création des DIRM.

Inspecteur Colombo | 28 juillet 2014 à 16h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XRF Vanta™ : analyseur pour l’étude de sol et la remédiation Olympus France