En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Moi Président… Où en sont les promesses du candidat Hollande ?

Lors de sa campagne pour les élections présidentielles en 2012, François Hollande a présenté ses 60 engagements pour la France. Onze concernaient l'environnement. Actu-Environnement fait le bilan à quelques mois de la fin du quinquennat.

Infographie  |  Gouvernance  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com
Moi Président… Où en sont les promesses du candidat Hollande ?

Alors que le Président de la République renonce à un deuxième mandat, Actu-Environnement va publier une série d'articles dressant le bilan de l'action de François Hollande en matière d'environnement. Pour commencer, retour sur les promesses de campagne.

Dans son programme pour l'élection présidentielle, le candidat Hollande prenait 60 engagements pour la France. Onze d'entre eux concernaient l'environnement. Du verdissement de l'agriculture à l'engagement de la transition énergétique, en passant par la lutte contre la précarité énergétique et le financement de l'innovation "verte", retour sur les promesses de campagne et leur mise en œuvre depuis le début du quinquennat.

Réactions5 réactions à cet article

 

Moi président je ferai juger Monsieur Hollande pour mensonge aggravé! Mais pas seulement lui ...

Maes | 12 décembre 2016 à 09h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je ne vois rien dans votre bilan sur la biodiversité. Il y a une loi innovante et la mise en place de l'AFB au 1 janvier 2017.

BOMPARD | 12 décembre 2016 à 11h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Cela ne faisait pas partie des 60 engagements du candidat Hollande. D'autres articles feront prochainement un bilan plus complet de la politique environnementale menée pendant le quinquennat, et la biodiversité y sera abordée...
Cordialement,

Sophie Fabrégat Sophie Fabrégat
12 décembre 2016 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une fois encore ,mais le dire devient monotone ,on ne lit jamais le mot Nature dans tous ces discours politiques ,passés ou à venir.

sirius | 12 décembre 2016 à 15h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tant que les élus, quel que soit le poste, n’auront pas de compte à rendre en cour de mandat, ils feront ce qu’ils veulent ! (nous avons un exemple en ce moment avec le résident du 55 rue Saint-Honoré et vous devez en avoir dans votre commune)
Un élu qui ne respecte pas ses engagements doit être révoqué rapidement par le peuple ; en attendant que ce soit dans la loi, les élus doivent prendre l’engagement de quitter leur poste si des accusations, prouvées par des électeurs inscrits et votant, sont faites ; il laisse la place à celui qui était son adversaire qui, lui aussi, sera au même régime.
Compte à rendre au peuple évidemment, pas à une cour de justice quelconque, les loups ne se mangent pas entre eux !

Mauki | 13 décembre 2016 à 06h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…