En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement d'un appel à manifestations d'intérêt pour favoriser les voitures de moins de 2L aux 100

Transport  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Dans la continuité du plan automobile annoncé par le gouvernement le 25 juillet 2012, l'Ademe lance un appel à manifestations d'intérêt (AMI) pour favoriser l'émergence de projets fédérateurs industriels pour atteindre d'ici 2020, la mise sur le marché de voitures particulières consommant moins de 2 litres de carburant aux 100 km, à un prix abordable, et construites et assemblées sur le territoire national.

L'AMI vise des projets sur les technologies et innovations permettant l'amélioration des performances des véhicules ; le développement de nouvelles solutions techniques innovantes sur l'articulation véhicule / service / infrastructure et sur les véhicules autonomes ou automatiques ; l'expérimentation d'usages innovants de mobilité des personnes comme des biens s'ils permettent le déploiement de services commercialisables.

Il englobe les véhicules routiers et systèmes de mobilité permettant le transport de personnes et/ou de marchandises. "Les travaux pourront porter sur des applicatifs variés, allant du 2-roues motorisé au véhicule lourd", précise l'Ademe.

L'AMI se clôture le 1er décembre 2014.

Réactions2 réactions à cet article

 

Les petits véhicules pour usage urbain sont une bonne solution pour optimiser le transport. Actuellement il existe les voiturette sans permis qui sont hors de prix, il ne faut pas viser spécialement le véhicule "sans permis" dans ces nouveaux modèles. L'important sera le confort, la vitesse maxi devrait se situer a 90km/h (en réalité pour un usage exclusif en ville c'est trop, mais on doit compter avec une petite part de trajet hors agglomération). En imaginant qu'il n'y ait plus en ville QUE ces mini voitures on sera (sans doute) surpris de continuer à voir des embouteillages: c'est le nombre de véhicule ET le mauvais comportement d'un nombre "suffisant" d'usagers qui est à l'origine du problème.

ami9327 | 15 juin 2013 à 21h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A quoi bon gaspiller de l'énergie (propre) pour cet ami (faux) alors que l'on voit très bien que cela n'intéresse pas les constructeurs et très peu les français, rouler dans une grosse bagnole (allemande)reste le fantasme de la plupart de nos concitoyens bien aidés en cela par les constructeurs automobiles.
Il suffit de comparer le même modèle de voiture ou plutôt de gamme (segment)par exemple une mégane, anciennement r19, etc,
et de voir l'évolution qu'il a subit au fil des ans pour s’apercevoir de la direction qui a été prise: plus grosse, plus puissante, plus lourde, plus de gadgets, etc et le tout dans un contexte de réduction de la vitesse!!!
Allez chez un concessionnaire automobile vous verrez les arguments de vente qui sont employés, et je ne parle même pas de la motorisation: "mazout a tous les étages" une grande spécialité française
Tout ça pour dire que si on l'avait bien voulu il y a longtemps que les voitures consommant 2 litre de carburant, moins lourdes, plus habitables, et plus "vertueuses"(recyclabilité entre autres) seraient commercialisé, sachant bien sur que c'est la mobilité dans son ensemble qui est à revoir.

lio | 17 juin 2013 à 15h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager