En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Linky : un appel d'offres en juin pour un déploiement en 2014

Energie  |    |  Euractiv.fr

Un appel d'offres pour la fabrication des compteurs Linky devrait être publié d'ici la fin du mois de juin 2013, afin d'entamer l'équipement des 35 millions de foyers français en 2014, a annoncé la ministre de l'Ecologie Delphine Batho mardi 4 juin.

Les compteurs communicants sont censés donner en temps réel la consommation d'électricité aux ménages et entreprises, afin de permettre une meilleure maitrise de la consommation d'électricité.

D'ici le lancement de l'appel d'offres, plusieurs décisions-clés doivent être prises, notamment sur l'accès aux informations de consommation et plus spécifiquement l'affichage déporté de la consommation sur le compteur. Jusqu'à présent, la ministre est restée floue sur la marche à suivre.

Comment et par qui ces projets seront-ils financés ? Ces questions restent aussi à régler. ERDF a estimé, en 2011, le montant de la facture à 4,5 milliards d'euros quand le PDG d'EDF Henri Proglio évoquait récemment un montant entre 5 et 7 milliards d'euros...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [18708] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions4 réactions à cet article

 

Ce fameux compteur interresse beaucoup d'industriels (gros marché d'équipement), de commerciaux (grosse masse dinformations de consommation trés détaillées) pour les abonnés la seule chose qui est certaine c'est qu'ils devront le payer et que ça ne leur servira pas. Quelles informations utiles peut-on en tirer? Savoir que plus on a d'appareils en service plus on consomme? Que les appareils en veille consomment? Que quand il fait froid dehors on chauffe plus? On peut chercher longtemps quelque chose d'interessant, en vain!
La possibilité de couper à distance le courant aux abonnés qui n'ont pas (pu) payé sera trés appréciée aussi. Si l'appareil permet "une gestion intelligente du réseau" cela signifiera qu'il peut agir sur certains appareils pour les arrêter (ou les rallumer) au prix d'une modification conséquente et couteuse du réseau chez l'abonné.

ami9327 | 06 juin 2013 à 23h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ ami9327 : Arrêter des appareils à distance ?
J'ai plus qu'un doute de la réalité de sa faisabilité ! Pour ceux qui ont une veille, peut-être, mais pour des machines à laver... certainement pas puisqu'il n'y en a pas et c'est ce genre d'appareils qui consomme le plus ; à moins qu'il ne ferme les poste de TV ?!
Couper le courant à distance permettra de ne plus avoir des employés qui remettent le courant, de ne plus avoir d'agression de personnel.
De tel compteur n’amènera rien de chez rien aux particulier si ce n'est à engraisser des entreprises ! Des copains coquins sont-ils à la manœuvre ?
De plus, dans les immeubles dit modernes les compteurs ne sont plus dans les appartements, comment feront les abonnés pour savoir s'ils consomment beaucoup ?! En allant voir dans « l'armoire fermée » sur le palier ?

Maurice | 08 juin 2013 à 09h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'intérêt d'un compteur intelligent est effectivement de pouvoir commander le cycle d'appareils assez fortement consommateurs d'électricité : lave linge ; lave vaisselle ; ballon d'ECS ; recharge de batterie de voiture, ...
Il est indispensable que ces appareils puissent dialoguer avec le compteur, que les différents appareils lui indiquent puissances et durées de chaque cycle, leur enchaînement, les horaires au plus tôt et au plus tard de la fin du cycle. Une concertation débouchant sur une normalisation des protocoles de dialogue entre Linky et les fabricants d'électro-ménager est indispensable à mon avis. Où en est-on ? Est-ce prévu ?
Sinon Linky est encore un investissement loupé !

Fr. Hubert | 10 juin 2013 à 12h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Finalement selon UFC Que Choisir le Compteur n'agira pas sur les autres appareils et comme les fait remarquer @Maurice les compteurs ne sont plus dans l'appartement. UFC Que Choisir a remarqué que rien n'était prévu pour avoir un affichage (déporté) dans l'appartement ainsi tous les abonnés dans ce cas n'auront carrément aucun avantage avec ce Binz! Le compteur ne sera pas (tout de suite) facturé, il sera payé indirectement par une taxe. L'affichage déporté sera une option payante. Enfin il existe dans d'autres pays ce genre de compteur et curieusement il coutent bien moins chers.
Parmis les fonctions nouvelles il y aura la possibilité de facturation suivant un nombre de critères assez ahurissant (tout plein de périodes dans la journée avec des modulation de tarif suivant la puissance consommée dans la période) permettant d'avoir une facturation aussi complexe que celle de la téléphonie mobile.
Le seul intérêt qu'on peut trouver est de créer un énorme marché industriel en priant pour que ça ne soit pas délocalisé!!

ami9327 | 12 juin 2013 à 00h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…