Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

REACH : la Confédération européenne des syndicats dresse la liste de substances chimiques prioritaires

Risques  |    |  WK-hsqe.fr
Le 31 mars 2009, la Confédération européenne des syndicats (CES) a présenté au Parlement européen une liste de substances chimiques prioritaires pour la procédure d'autorisation de REACH.

Rappelons que, selon la réglementation REACH, les substances soumises à autorisation ne peuvent être mises sur le marché ou utilisées que si elles disposent préalablement d'une autorisation délivrée par la Commission.

Selon la Confédération, toutes les substances chimiques reprises sur la liste syndicale sont considérées remplir les critères de REACH permettant de les qualifier de « substances extrêmement préoccupantes ». La valeur ajoutée de la liste syndicale est le classement des substances par ordre de priorité, selon leurs propriétés toxicologiques intrinsèques, et l'identification de celles qui causent des maladies professionnelles reconnues au niveau européen.

La CES estime que si les substances qui figurent sur la liste syndicale étaient incluses dans la liste candidate du règlement REACH, cela permettrait certainement de réduire le nombre de maladies professionnelles liées à leurs utilisations et les coûts associés pour la collectivité, les travailleurs et les industriels eux-mêmes.

Le CES vise ainsi 306 substances extrêmement préoccupantes et en particulier 191 substances qui causent des maladies professionnelles reconnues. Cette liste est disponible en ligne en anglais sur le site de la confédération.

Le formaldehyde est un exemple de substance extrêmement préoccupante figurant sur la liste syndicale de substances prioritaires. Il est principalement utilisé pour la fabrication de différents types de résines pour le secteur du bois et du papier, dans la production de plastiques, de matériaux d'enrobage et dans l'industrie de la finition textile. Il est également utilisé comme désinfectant et conservateur dans de nombreuses applications. La production mondiale de formaldehyde est d'environ 21 millions de tonnes par an. Les expositions professionnelles à cette substance concernent donc une large variété de métiers et d'industries.

Le formaldéhyde est classé cancérogène pour l'homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et est un sensibilisant cutané. Il est repris dans la recommandation de la Commission concernant la liste européenne des maladies professionnelles. La confédération fait remarquer que cette substance peut souvent être remplacée par des alternatives ou des procédés plus sûrs.

Aurélia Dejean de La Bâtie
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [7230] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XPERT : analyseur RoHS pour le contrôle des produits de consommation Olympus France