En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La France propose à l'Europe un « message fort » pour Copenhague

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Lors du conseil des ministres de l'environnement qui s'est tenu les 24 et 25 juin 2009 à Luxembourg, Chantal Jouanno, la secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, a présenté à ses homologues européens un projet de mémorandum préparé par la France et qui décrit ce que devrait être « l'accord idéal » à atteindre dans les négociations de Copenhague sur le changement climatique. Afin de parvenir à un accord ambitieux à Copenhague en décembre, l'UE doit conserver un rôle moteur dans les négociations et porter des messages forts, explique le ministère du développement durable.

Mais pour certaines associations de protection de l'environnement (Greenpeace et Réseau Action Climat), la proposition française ne répond pas à la question clef qui bloque l'avancée de la négociation internationale à savoir le soutien aux pays en développement. Si le mémorandum mentionne une nécessaire limitation de la croissance des émissions des pays en développement de 15% à 30% d'ici à 2020, il demeure encore une fois très vague sur le soutien financier qui sera apporté aux pays en développement pour mettre en œuvre de telles actions, commentent les associations dans un communiqué.

Les associations reprochent également à la France de contredire clairement la position exprimée par l'Union européenne sur la scène internationale concernant les forêts. Le mémorandum fait référence à « une approche de marché pour financer la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation, dès 2013 », et évoque un « système visant à maintenir et augmenter les stocks de carbone terrestre sur le long terme », plutôt qu'un système visant « à réduire de moitié au moins la déforestation tropicale d'ici à 2020 », détaillent les associations.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager