En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Suivre les consommations réelles d'énergie de programmes immobiliers neufs pour adapter les programmes futurs

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre de l'éco-quartier des Perrières de La chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique), le groupe Gambetta a construit 41 logements collectifs et individuels (19 logements en accession abordable sécurisée et 22 logements sociaux). La société a décidé de s'associer avec le Bureau Véritas pour effectuer un suivi des consommations énergétiques de plusieurs locataires afin d'optimiser la conception de ses futurs programmes.

Les logements conçus par le groupe sont classés B en performance énergétique, ce qui correspond au label THPE (très haute performance énergétique). Quatre logements sociaux (deux maisons et deux appartements), choisis avec des orientations différentes, vont être suivis pendant un an. Une analyse thermographique sera réalisée pour contrôler la qualité de mise en œuvre de la construction et chaque logement sera équipé d'appareils de mesure permettant l'analyse des consommations (en fonction du temps) de l'éclairage, du chauffage et de l'eau chaude sanitaire, des prises électriques, de la VMC et de la pompe chauffage et du compteur général. Des capteurs enregistreurs de la température ambiante seront également installés afin d'évaluer le comportement des occupants. Une enquête sur leurs habitudes et leur ressenti sera menée.

Selon le groupe Gambetta, cela permettra de "tirer des enseignements concernant les consommations d'énergie primaire issues des calculs théoriques RT, ainsi que sur les consommations réelles des occupants, de relativiser les résultats de la note de calcul RT et la notion de THPE, d'analyser les scénarios réels des occupants, d'analyser les postes énergivores et d'évaluer l'impact de la conception sur les consommations par comparaison (mitoyenneté, orientation…)".

Réactions1 réaction à cet article

 

Pour une mesure ouverte et citoyenne de sa consommation d'énergie avec du matériel libre (open hardware), je vous invite à consulter le projet citywatt . Il s'agit d'un boitier électronique de contrôle de l'énergie consommée soit pour un réseau global (une maison, un petit immeuble) soit pour un matériel seul (un lave-linge, un séchoir...).
Ce matériel est conçu pour être librement améliorable. Suffisamment documenté, il peut-être fabriqué par tout un chacun (qui s'y connait un peu ça va de soi) sans aucun problème de licence. La transparence des résultats (directement accessible par internet) apporte une plus valu à cet instrument de mesure.
Tous libres.

alcab | 07 décembre 2011 à 18h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager