En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nappes phréatiques : une recharge globalement positive

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

"Après cinq années consécutives en déficit suivies d'une année excédentaire (hiver 2012/2013), le bilan est à nouveau excédentaire pour cet hiver 2013/2014 sur la période de recharge hivernale (septembre 2013 à mars 2014) ", détaille le BRGM dans son état des nappes d'eau souterraines du 1er avril 2014.

La très grande majorité des réservoirs (87%) affiche un niveau normal à supérieur à la normale comme ceux dans l'Ouest (bassin Adour-Garonne), dans le Sud-est (vallée du Rhône, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur) et le Nord (bassin Artois-Picardie, Normandie). Un déficit demeure cependant dans l'Hérault et la côte du Roussillon.

Ainsi, les aquifères du Pliocène et du Quaternaire du multicouche du Roussillon présentent une orientation à la baisse avec des niveaux assez déficitaires pour la saison. Les aquifères karstiques des régions montpelliéraines et nîmoises ont vu leurs niveaux piézométriques se détériorer durant les premiers mois de l'année.

De la même manière, les aquifères alluviaux de Corse, dans le nord-est, accusent également un niveau de recharge peu conséquent en relation avec le déficit pluviométrique de ce début d'année sur la côte est.

Enfin, les aquifères de Lorraine et du nord de l'Alsace ont également des niveaux inférieurs à la normale et dont la situation s'est dégradée récemment (un déficit de précipitation du mois de mars).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager