Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Paprec : mis en examen, Jean-Luc Petithuguenin laisse la présidence du groupe à son fils, Sébastien

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
Paprec : mis en examen, Jean-Luc Petithuguenin laisse la présidence du groupe à son fils, Sébastien

Jean-Luc Petithuguenin, le fondateur de Paprec, est contraint de laisser la présidence du groupe à son fils ainé, Sébastien. La décision a été validée, le 9 juin, par le conseil d'administration de l'entreprise. « Jean-Luc Petithuguenin a demandé à être mis en examen et le parquet a décidé d'un contrôle judiciaire drastique, l'empêchant de gérer son entreprise », explique Paprec. Le dirigeant veut « avoir accès au dossier sur lequel le parquet national financier voulait [l]'interroger - car [il sait] qu'il ne peut qu'être vide », explique-t-il.

La présidence sera exercée « le temps de cette interdiction » par Sébastien Petithuguenin, le fils ainé de Jean-Luc, « déjà directeur général et dans l'entreprise depuis vingt ans ». BFM ajoute que le contrôle judiciaire interdit aussi à Jean-Luc Petithuguenin de se rendre au siège de Paprec et sur l'ensemble des sites du groupe. Il peut toutefois communiquer avec ses enfants, qui dirigent l'entreprise familiale.

Cette mise en examen, qui intervient après une garde à vue, le 31 mai dernier, concerne des soupçons de favoritisme, de corruption et d'entente illicite. La justice s'interroge sur l'attribution d'un marché public du centre de valorisation des déchets du Syndicat mixte du département de l'Oise (SMDO), à Villers-Saint-Paul (Oise). En l'occurrence, il est reproché au dirigeant de Paprec d'avoir sponsorisé, à hauteur de 10 000 et 15 000 euros, un concours hippique organisé par la femme de Philippe Marini, le maire de Compiègne.

Dans une note publiée sur LinkedIn, Jean-Luc Petithuguenin, « nie formellement avoir jamais corrompu aucun élu ». Il ajoute que le marché a été gagné parce que son groupe a formulé la meilleure offre, aussi bien sur le plan technique que commercial.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Mistral+ Top Speed : solution pour le tri des papiers et films plastiques Pellenc ST