Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Sita France et Paprec inaugurent une unité de recyclage de bouteilles en plastique PET

L'usine de recyclage de bouteilles en plastique inaugurée à Limay, traitera 40.000 t/an de PET pour produire 30.000 t de matière recyclée de même qualité que celle vierge, et destinée à la fabrication d'emballages alimentaires. Détails.

Déchets  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
   
Sita France et Paprec inaugurent une unité de recyclage de bouteilles en plastique PET
© Ville de Limay
   
En présence de Chantal Jouanno, Secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Paprec et Sita France, la filiale propreté et déchets du Groupe Suez Environnement, ont inauguré le 23 juin l'usine de recyclage des bouteilles en plastique fabriquées à base de PET (polyéthylène téréphtalate), située à Limay (Yvelines) dans l'enceinte du Port autonome de Paris.

D'une surface de 40.000 m2, l'usine France Plastiques Recyclage (FPR), filiale commune des deux groupes, recyclera 40.000 tonnes de bouteilles en plastique PET par an, issues de la collecte sélective du Grand Ouest et de l'Ile-de-France. Le site produira environ 30.000 tonnes de PET recyclé sous forme de granulés, ayant les mêmes propriétés que la matière vierge.

Des bouteilles en plastique transformées en... bouteilles

Si la traditionnelle bouteille d'eau en PET est couramment transformée en vêtement polaire, en montre, en arrosoir, en poubelle, les bouteilles recyclées à Limay pourront être réutilisées pour la fabrication de nouvelles bouteilles et d'emballages alimentaires. Aussi, à l'encontre de l'idée largement répandu, il s'agit d'une première en Europe, souligne Paprec, société spécialisée sur le recyclage. D'autant plus que ce plastique alimentaire répond aux exigences les plus strictes, indique de son côté Suez Environnement, et a reçu l'agrément de l''Agence Française de Sécurité Alimentaire (AFSSA).

Ce process, dit ''bottle to bottle'', de recyclage des bouteilles PET permettra d'économiser de 25 % à 50 % de PET vierge dans la fabrication des bouteilles. Ainsi, pour 1 tonne de bouteilles recyclées, c'est 700 kg de pétrole économisés, s'est réjoui le ministère du développement durable qui souligne l'intérêt écologique mais aussi économique du site. Pour Bruno Vincent, Directeur industriel Paprec Plastiques, la construction de cette usine de recyclage des bouteilles PET en France répond à la demande de plus en plus pressante des industries du secteur de l'agroalimentaire qui doit aussi faire face aux exigences des consommateurs en termes d'écologie et de développement durable.

Une usine qui se réclame écologiquement exemplaire

Rattachée au port autonome de Paris, l'usine a choisi de privilégier le transport fluvial pour acheminer une partie de ces entrants. Si une quinzaine de camions est également prévu quotidiennement pour alimenter l'usine, une barge de 220 tonnes équivaut à 16 camions en moins sur nos routes, a précisé Jacques Saint-Amaux, Maire de Limay, qui s'est félicité dans un communiqué des choix de l'entreprise. La proximité de la plate-forme multimodale, Limay Terminal conteneurs, est également un atout, a-t-il indiqué rappelant que la municipalité encourageait depuis plus de 30 ans le développement des industries de recyclage sur son territoire.

Concernant la consommation d'eau liée à la fabrication des paillettes, à Limay, nous n'utiliserons que 2m3 alors qu'il y a 5 ans, il nous fallait utiliser 4 m3 d'eau pour fabriquer une tonne de paillettes, a estimé Bruno Vincent qui précise aussi que la consommation électrique sera notamment réduite de 20 % tandis que les calories dégagées par le procédé seront partiellement réutilisées pour chauffer certains bâtiments.

La production de l'usine ne commencera vraiment qu'à la fin juillet. 80 emplois devraient être créés. Ce site représente un investissement de 40 millions d'euros (20 millions pour Sita France et 20 millions pour Paprec).

Rappelons que selon l'ADEME, le taux de recyclage des emballages plastiques s'élevait à 19% en 2006 et le taux d'incorporation de matière recyclée à seulement 7%. L'ADEME explique cette situation par la relative jeunesse de la filière.

Réactions2 réactions à cet article

 
ET LES PROFESSIONNELS ?

Ouvrez-vous cette opportunité de recyclage aux professionnels (bureaux - usines....) - Pouvons-nous vous contacter pour recycler les bouteilles issues de la collecte chez nos clients ?

EPERVIER | 02 juillet 2009 à 09h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je voudrais savoir combien de machine utilisez-vous dans l'usine? Bref,la présentation de votre étude technique lors de la conception de votre projet.

TATIE | 08 décembre 2010 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager