En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution du Mékong : les dauphins d'Irrawaddy disparaissent

Biodiversité  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Un rapport du WWF estime que la population locale de dauphins de l'Irrawaddy du Mékong est au bord de l'extinction à cause de la pollution.

La population de dauphin d'Irrawaddy du Mékong Orcaella brevirostris se trouve sur un segment du fleuve de 190 km entre le Cambodge et le Laos. Depuis 2003, la population a subi 88 décès dont 60 % environ de jeunes de moins de deux semaines. Il resterait entre 64 et 76 dauphins dans cette partie du Mékong, déplore le WWF dans un communiqué. Les autopsies menées sur les dauphins ont permis d'identifier une bactérie (Aeromonas hydrophila) responsable du décès des jeunes. Cette maladie ne serait pas fatale si les systèmes immunitaires des dauphins n'étaient pas affaiblis par des contaminants environnementaux, affirme le Dr Verné Dove, auteur du rapport et vétérinaire au WWF Cambodge.

Des analyses effectuées sur des dauphins morts ont révélé des niveaux élevés de pesticides tels que le DDT et des PCB. Pour le Directeur du WWF Cambodge, Seng Teak, Il est donc urgent de mettre en place un programme transfrontalier de prévention sanitaire pour éviter les maladies affectant les animaux et réduire le nombre de décès chaque année.

La population du Mékong du dauphin de l'Irrawaddy est listée comme en danger critique d'extinction dans la liste rouge de l'UICN. Outre la pollution, un autre facteur de décès s'ajoute : leur diversité génétique limitée due à la consanguinité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager