Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Réemploi : Léko et Ulule annoncent les trois premiers lauréats de leur appel à projets

Déchets  |    |  Philippe Collet

Fin novembre, Léko et Ulule ont annoncé avoir retenu trois premiers lauréats dans le cadre de leur appel à projets « emballages responsables », lancé en octobre dernier. L'éco-organisme de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) d'emballages ménagers et la plateforme de financement participatif ont retenu trois solutions de réemploi dans le cadre de cet appel à projets consacré à la réduction des déchets et de l'impact des emballages sur l'environnement.

Le premier projet retenu est la solution « En boîte le plat » de l'association Etic Emballages. Il s'agit d'une boîte en verre consignée destinée aux restaurateurs. « Cent-soixante-dix commerces ont déjà adopté cette solution », expliquent Léko et Ulule, précisant que chacun reçoit un stock de 100 boîtes pour abonnement de 20 euros par mois.

Deuxième lauréat, Opopop propose un colis réutilisable destiné aux commerçants en ligne, qui peuvent le proposer à leurs clients en option. Le retour des colis s'effectue via la Poste. Opopop « compte déjà une cinquantaine de clients, essentiellement parmi les acteurs du e-commerce spécialisés dans la mode ».

Enfin, Reverredire, une association de trois acteurs du réemploi de contenants en verre en Nouvelle-Aquitaine, a été retenue pour le projet porté par « Les retournées ». Elle va déployer un centre de lavage polyvalent qui pourra être utilisé par l'ensemble des commerçants adhérents, dans un rayon de 100 km.

Chacun des lauréats recevra un soutien financier de 5 000 euros et sera accompagné par Léko. Sept autres projets doivent encore être sélectionnés (l'appel à projets est encore ouvert). En juin 2023, les dix lauréats seront soumis au vote du public, en vue d'obtenir un soutien supplémentaire de 10 000 euros.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

ATRITOR, turbo-séparateur pour déconditionner les biodéchets HANTSCH
Bennes basculantes GS hauteur réduite pour collecte de copeaux métalliques GOUBARD