En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt une prime à la casse sur les chaudières au fioul

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Le ministre de l'énergie Eric Besson a confirmé la création d'ici 15 jours d'une prime à la casse sur les chaudières au fioul. Les premières conventions entre les professionnels et l'Etat ont été signées hier à l'occasion d'une rencontre avec la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage.

Les professionnels signataires devront offrir à leurs clients une prime d'au moins 250 euros pour le remplacement d'une chaudière de plus de quinze ans par une chaudière à condensation et de plus de 100 euros pour une chaudière basse température. Cette prime pourra être versée directement au client ou déduite des factures de livraison de fioul domestique. Les professionnels proposant cette prime seront identifiés par un logo spécifique. Une liste sera tenue à jour sur le site Internet du ministère. "Chaque fournisseur sera libre de proposer des primes plus avantageuses s'il le souhaite", a rappelé le ministre.

Pour le ministère, cette prime à la casse est une réponse à la hausse du prix de l'énergie et notamment du pétrole. Contrairement à la prime à la cuve mise en place par le passé qui "n'incite pas aux économies d'énergie" selon Eric Besson, cette prime à la casse permettra de "réduire sur la durée la facture des Français" et "d'accélérer la modernisation du parc de chaudières". Aujourd'hui, plus de 15% des résidences principales sont chauffées au fioul soit 900.000 appartements et 3,5 millions de maisons individuelles. "Le gouvernement compte sur les distributeurs pour aller significativement au-delà, notamment dans les régions où la facture de chauffage est la plus lourde", a conclu Eric BESSON.

Réactions5 réactions à cet article

 

Merci au ministre Besson de subventionner le fioul, une énergie d'avenir...
Prochaine étape : subventionner le chauffage électrique.

brazz | 27 avril 2011 à 10h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Economies d'énergie... ca va permettre d'économiser du carburant...

Et que fait-on des anciennes chaudières ? On créé une filière de recyclage ??

Caroline | 28 avril 2011 à 22h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une prime à la modification de la chaudière pour bruler du granulés bois aurait été plus bénéfique pour l'environnement....

Loïc | 03 mai 2011 à 16h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

l'allemagne arrete le nucléaire, va investir dans le gaz ce qui va provoquer une hausse de son prix sur le marché, donc rester au fioul, et MIXEZ AVEC des ENR et surtout reduisez votre conso

brian | 02 juin 2011 à 00h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quelle couillonade cette prime (et je suis poli). On ne peut pas faire appel à son chauffagiste, ni son fournisseur de fuel, habituels. De plus, pour moi qui habite le sud-est du Tarn, il me faut passer par un fournisseur de fuel du lot-et-garonne (?!?!). Je vous demande où est l'économie de pétrole là-dedans ? et le CO² ?

Jean | 20 juillet 2011 à 07h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…