Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La ''Terre'' a l'honneur du Prix Pictet de la photographie 2009

Gouvernance  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com
   
La ''Terre'' a l'honneur du Prix Pictet de la photographie 2009
Prix Pictet
© Nadav Kander
   
Prix international de photographie consacré au développement durable, le Prix Pictet souhaite sensibiliser le public sur les grands défis sociaux et environnementaux. Cette deuxième édition aborde le thème de la Terre. Plus de 300 photographes ont été nominés, parmi lesquels 12 ont été sélectionnés par un jury indépendant, présidé par Kofi Annan.

Le prix a été remis à Nadav Kander, photographe israélien basé à Londres pour sa série de photographies ''Yangtsé, la série du long fleuve, 2006-07'', qui documente le changement effréné qui affecte les paysages et les communautés du fleuve Yangtsé, en Chine, de la source à l'embouchure. Il reçoit la somme de 100 000 francs suisses (66 000 euros). Une commande photographique a également été attribuée au photographe américain Ed Kashi. Il présentait la série ''la course à l'or noir : 50 ans de pétrole dans le delta du Niger'' sur les conséquences profondes de l'exploitation du pétrole en Afrique de l'Ouest.

Kofi Annan, prix Nobel de la paix et ancien secrétaire général des Nations unies, président honoraire du Prix Pictet, a déclaré lors de la cérémonie officielle de remise des prix au Passage de Retz à Paris1, que ces photographies étaient une injonction à l' ''action contre le changement climatique, le plus grand défi humanitaire et environnemental auquel le monde a à faire face aujourd'hui''. ''Dans quelques semaines se dérouleront des négociations décisives à Copenhague. Nous sommes face à un besoin vital de créer un élan politique pour qu'un accord post-Kyoto, à la fois efficace et juste, voie le jour. Les images que nous avons en face de nous nous rappellent la fragilité de la planète et les dégâts que nous avons déjà causés. Face à ces images, il nous est impossible de fermer les yeux et de rester indifférents''.

Chaque année, la banque suisse Pictet & Cie soutient une organisation caritative dont le thème fait écho à celui choisi pour le Prix Pictet. Pour 2009, Pictet apportera son soutien à Azafady, une organisation caritative britannique et ONG malgache. Cette organisation a été retenue pour son projet ''Voly Hazo'' à Madagascar qui vise à lutter grâce à un programme de plantation d'arbres et de conservation des forêts, contre des fléaux environnementaux récurrents sur l'île : la pollution des sols et la désertification.

Réactions1 réaction à cet article

 
Art et solidarité : un mariage qui va bien

Merci pour cet article. Il faut dire que l’on trouve assez peu de contenus relatifs au Prix Pictet, même si les artistes qu’il rassemble ont quant à eux un large éventail de diffusion. En référence à la double mention que vous faites, artistique et solidaire, via le prix en lui-même et les organisations solidaires de développement qui bénéficient du soutien de la banque Pictet & Cie, je vous invite à vous rendre sur la plateforme de blogs Solidaires du monde, qui traite de ces deux problématiques, et à y réagir. Une note est d’ailleurs consacrée au prix Pictet, mais plus particulièrement aux travaux de Chris Jordan ; en particulier sa série Running the Numbers (la course aux chiffres. Un autre pendant du travail sur la "banalisation" d'un artiste contemporain.

Hélène-L | 25 janvier 2010 à 18h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager