En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Forum sur le tigre adopte un programme de restauration doté de 350 millions de dollars

Biodiversité  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

À l'occasion de la soirée de clôture du Forum international pour la conservation du tigre organisé à Saint Pétersbourg, le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, a annoncé la signature d'un accord visant à doubler la population des tigres sauvages entre 2010 et 2022. Il a par ailleurs indiqué vouloir alourdir les sanctions judiciaires liées au braconnage et à la contrebande de tigres et de produits dérivés.

Une somme de près de 350 millions de dollars sur cinq ans sera allouée au financement du Programme global de rétablissement des tigres. Environ 127 millions seront apportés par les 13 Etats concernés et des pays partenaires, tels que l'Allemagne qui versera 17,2 millions et les Etats-Unis qui se sont engagés sur une somme de 9,2 millions. Les institutions financières multilatérales délivreront pour leur part 112 millions supplémentaires. 100 millions seront dispensés par la Banque mondiale sous forme de prêts et 12 millions via Fonds mondial pour l'environnement mondial (FEM) qui s'est engagé à financer, des programmes régionaux alliant la protection des tigres, de la biodiversité et la réduction des émissions de CO2. Par ailleurs, des organisations de conservation de la nature ont elles aussi annoncé des financements :  le WWF débloquera des fonds à hauteur de 50 millions de dollars et la Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS) dépensera un minimum de 50 millions sur les 10 prochaines années.

Jim Leape, directeur général du WWF, constate avec satisfaction que "le Forum a démontré un engagement politique au plus haut niveau, alors que le plus souvent les efforts de conservation pâtissent d'une absence de volonté politique." Le WWF souligne néanmoins qu'il reste à financer la seconde partie du plan, de 2016 à 2022. "Si les financements initiaux aideront à la mise en œuvre du plan, il reste à mobiliser beaucoup plus de ressources dans les mois à venir", a indiqué Jim Leape.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager