En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Création de la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Dès sa création en 1977, le parc naturel régional des Volcans d'Auvergne a fait figurer dans sa charte le projet de création d'une grande réserve naturelle comportant les vallées de Chaudefour et de la Fontaine Salée qui constituent un ensemble cohérent. En 1991, la vallée de Chaudefour couvrant une superficie d'environ 820 hectares est classée en réserve naturelle nationale. Cet ensemble est aujourd'hui complété par la réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy créée par décret du 13 juillet 2007.
Situé dans le massif des Monts Dore, le territoire de la réserve naturelle, d'une superficie de 1894 ha, s'étend sur cinq communes (Chastreix, Le Mont-Dore, Chambon-sur-Lac, Besse et Saint Anastaise et Picherande) et se situe sur le versant sud du Sancy et englobe le cirque glacière de Fontaine Salée.
La réglementation à l'intérieur du périmètre de la réserve naturelle permettra aux touristes la pratique de « sports de nature » compatibles avec les objectifs de protection. Par ailleurs, dans le cadre du plan de gestion de la réserve, des mesures spécifiques seront prises pour soutenir le pastoralisme et pour développer des méthodes d'exploitation forestière exemplaires permettant de préserver les équilibres qui conditionnent la survie de nombreuses espèces.
La préservation de ce territoire contribue au respect des engagements nationaux mais aussi européens. La réserve est partiellement couverte par le site Natura 2000 « Mont Dore » ; elle compte notamment 3 espèces d'intérêt communautaire : Damier de la Succise, Drepanocladus vernicosus et Buxbaumia viridis.

Réactions2 réactions à cet article

 
Adieu tranquilité

Adieu la tranquilité pour la faune et la flore ,le site va devenir hyper fréquenté à l'exemple de Cheaudefour .
Allez à Cheaudefour un lundi matin de printemps munissez vous d'un sac poubelle de 100 litres vous le remplirez aiséments des déchets des visiteurs .
La faune qui avait quitté Cheaudefour pour aller se réfugier du côté de la Fontaine salée n'a plus qu'à quitter le massif .

momosapiens | 05 avril 2009 à 13h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
minable

encore un coup d'épée dans l' eau saumatre de la
gestion administrative de l'environnement;le site est toujours fréquenté par des masses de touristes, des pelleteuses et autre engins,parcouru de pistes en tous genres et approvisionné en engrais de toutes
sortes jusqu'à haute altitude.Le garde chef ne serait il pas aussi celui des actionaires du lac chauvet?la vie continura comme avant avec en plus
quelques hurluberlus bobo écolos permanents bien payés qui pourront discuter tranquillement du sexe
des plantes pendant que la région se meurt.Voir le
site des gorges de la rhue,rivère morte au service
de suez et d' EDF,la Tarentaine et l' eau verte massacrées,le lac de la crégut asphyxié pour économiser 2km de galerie.etc...etc.

altesse | 04 septembre 2009 à 21h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager