Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Téléphonie mobile : Robin des Toits demande une étude d'impact sur le développement de la 4G

Risques  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Dans une lettre ouverte adressée au Directeur général de l'ANSES et au Président du Groupe de dialogue "Radiofréquence et Santé" à cette agence, l'association Robin des Toits fait part de ses inquiétudes concernant le déploiement de la technologie 4G sur le territoire français :

"la technologie 4G introduira de nouvelles fréquences et augmentera le niveau global d'exposition de la population aux champs électro-magnétiques".

L'association demande par conséquent qu'une étude d'impact en termes sanitaires et d'exposimétrie soit réalisée en amont dans le respect du principe de précaution.

Les réseaux de communications mobiles dits de "4e génération" permettront des débits 5 à 10 fois supérieurs au réseau 3G actuel. L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a clôturé, fin décembre dernier, l'attribution des licences 4G permettant l'exploitation de la bande radio 2,6 GHz. L'expérimentation grandeur nature se déroulera au cours de l'année 2012 pour une mise en service au plus tôt en 2013.

Réactions1 réaction à cet article

 

RDB a malheureusement raison, la 4G va augmenter fortement les champs électromagnétiques dans les hautes fréquences. NKM et l'Etat s'en contre-foutent, ce qui est pour le moins facheux. Il serait utile que tous les anti-relais de téléphonie se réunissent pour une stratégie efficace. Demandez systématiquement une étude d'impact est le minimum. On connait l'impact très négatif des champs hautes fréquences. Le principe de précaution est de nouveau bafouée. Enfin on sait que la 4G ne sert à rien sinon à certains de s'en mettre plein les fouilles ! (encore une fois vive la démocratie...)

arthur duchemin | 18 janvier 2012 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

TrichlorScan : mesurer les trichloramines dans l'air sans réactif toxique CIFEC