En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Santé au travail : le Circ classe les fumées de soudage comme cancérogène avéré

Risques  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) va classer les fumées de soudage et les rayonnements UV issus de cette activité parmi les agents cancérogènes avérés pour l'homme (catégorie 1), informe l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

Les fumées de soudage ont été classées comme cancérogènes possibles (catégorie 2B) en 1989. Depuis cette date, plus de 20 études cas-témoins et près de 30 études de cohortes ont démontré le potentiel cancérogène de ces fumées, indique l'organisme public de référence en matière de santé au travail.

"Tous les procédés de soudage émettent en effet des fumées qui peuvent être inhalées par les soudeurs et les personnes qui travaillent à proximité. Ces fumées sont constituées de gaz et de poussières susceptibles d'atteindre la région alvéolaire de l'appareil respiratoire", précise l'INRS. Outre le cancer du poumon, les fumées de soudage pourraient également être impliquées dans les cancers du rein.

Les experts du Circ ont également démontré que les rayonnements UV émis lors du soudage à l'arc constituent un facteur de risque de mélanome oculaire. Huit études cas-témoins et deux études de cohortes montrent que cette activité augmente de 2 à 10 fois les risques de survenue de cette tumeur maligne de l'oeil, rapporte l'INRS.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…