En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Semaine européenne de l'énergie durable débute à Bruxelles et dans 19 autres états membres

Energie  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
À partir d'aujourd'hui, plus de 6 000 participants et visiteurs sont attendus pour la Semaine européenne de l'énergie durable (EUSEW) 2009. Presque 200 partenaires (les administrations locales, régionales et nationales, l'industrie, des agences d'énergie, des associations et des ONG), en association avec la Commission européenne, organiseront plus de 140 événements dans 19 pays de l'UE en plus d'autres activités comme des promotions de l'énergie durable dans plus de 1400 supermarchés en six pays, commente la Commission Européenne. Au programme cette année : des événements qui couvrent une série de questions, comprenant : le logement et l'éclairage qui utilisent efficacement l'énergie, des solutions pour l'énergie renouvelable, des réductions des émissions de gaz à effet de serre, et l'énergie durable pour le transport.

400 villes européennes s'engagent à réduire leurs émissions

L'évènement marquant de cette année sera l'engagement écrit que 400 villes prendront pour réduire leurs émissions de CO2 d'au moins 20% d'ici à 2020. En effet, un an après le lancement de l'initiative de la Convention des maires, des responsables municipaux de toute l'Europe se retrouveront à Bruxelles, le 10 février, pour confirmer par écrit leur engagement. Cet engagement, de la part de grandes villes de l'UE, de réduire les émissions de CO2 est significatif du consensus qui se dégage, au niveau local, pour réduire la pollution et accroître l'efficacité énergétique, estime M. Andris Piebalgs, le Commissaire chargé de l'énergie. En signant la convention, les maires engageront leur ville à adopter, dans un délai de douze mois, des plans d'action pour l'énergie durable et à atteindre et remplir une série d'objectifs et d'obligations. Leurs progrès seront suivis de près par des évaluateurs extérieurs et ils seront tenus de fournir des rapports d'avancement réguliers, souligne l'exécutif européen.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager