En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le système de quotas de CO2 pourrait faire échouer les négociations sur le climat, selon l'Inde

Gouvernance  |    |  Euractiv.fr

L'Inde a officiellement exclu ses compagnies aériennes de la participation au système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre (European trading scheme, ETS) mercredi 10 avril. Cette décision avait déjà été annoncée par un haut fonctionnaire indien fin mars.

Position du gouvernement indien ?

Selon la ministre indienne de l'environnement Jayanthi Natarajan, l'ETS constitue une mesure commerciale unilatérale, qui entravera l'avancée des négociations mondiales sur le changement climatique. La ministre mène les négociations au nom de l'Inde. Mais il n'est pas certain que ses commentaires illustrent la position officielle du gouvernement indien. L'Inde n'est pas le seul pays à avoir opté pour cette position radicale. Début février, le gouvernement chinois a annoncé qu'il interdisait à ses compagnies aériennes nationales de payer pour leurs émissions de carbone. Les 32 pays opposés à l'ETS ont pourtant échoué à trouver un accord sur une riposte commune aux nouvelles obligations de lutte contre le changement climatiques fin mars 2012.

Un porte-parole de la Commission européenne...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [15444] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est tellement plus simple de faire comme ça. "Le système actuel n'est pas bon, alors on ne fait plus rien"

Kulthian | 16 avril 2012 à 10h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…