Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Transition écologique des territoires : un appel à projets consacré à l'intelligence artificielle

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet

Le ministère de la Transition écologique annonce le lancement d'un appel à projets qui vise le développement d'applications d'intelligence artificielle (IA) mises au service « des objectifs de décarbonation, de transition écologique et énergétique des territoires ». Il complète l'appel à projets de France 2030 relatif aux « territoires intelligents et durables », piloté par le Secrétariat général pour l'investissement et opéré par la Banque des territoires.

Ce nouvel appel à projets « démonstrateurs d'IA frugale dans les territoires pour la transition écologique » est doté de 40 millions d'euros sur cinq ans. Ses participants sont invités par le ministère à se réunir pour former des groupements et proposer des projets de démonstrateurs d'IA en conditions réelles pour le 7 novembre, date de clôture de la première relève de cet appel à projets.

Réactions2 réactions à cet article

 

Ah, ce bon vieux mythe de la technologie de pointe qui va nous sauver : qu'il est bon de le réinventer sans cesse et qu'importe si c'est très souvent un miroir aux alouettes ! Manifestement, faute d'être réellement en capacité de faire appel à l'intelligence humaine, le ministère de la transition écologique (!) préfère miser sur l'IA, même si celle-ci bouffe de l'énergie, des terres rares et produit déchets et GES à foison !
Ça rassure les technos, ça fait ultra tech moderne et surtout, ça va permettre de dépenser "un pognon de dingue" en fonds publics au bénéfice de copains (chez qui, qui sait, on pourra peut-être confortablement se recaser si un jour les choses tournent mal en politique...)

Pégase | 07 septembre 2022 à 09h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il serait intéressant de développer l'intelligence naturelle dans ce ministère ultra-centralisateur et cesser de penser que l'on peut gérer le pays à coup de tableurs Excel du haut d'une tour même allumée 24h/24...
Mes amitiés à Pégase, pour qui tout était tellement mieux avant la méchante technologie..

Albatros | 08 septembre 2022 à 17h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]