En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : le commissaire désigné aux transports auditionné par le Parlement

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Siim Kallas, commissaire désigné aux transports, a été auditionné le 14 janvier 2009 par les parlementaires européens.

Lutte contre le changement climatique

Questionné sur le fait que les transports étaient responsables d'un tiers des émissions de CO2 en Europe, Siim Kallas a reconnu que la décarbonisation des transports n'etait pas ''discutable''. ''Nous avons des objectifs contraignants de réduction des émissions à atteindre d'ici 2020 et nous ferons les propositions législatives nécessaires'', a-t-il indiqué.

Il a également souhaité qu'en matière de politique des transports, l'UE traite en priorité les conséquences de la crise économique. Cependant, ''la question centrale à résoudre concernant les transports aujourd'hui et demain est celle du changement climatique'', a-t-il admis.

Selon lui, le carbone peut être éliminé dans les transports grâce à la fois au ''développement d'infrastructures, aux technologies et aux mécanismes de financement et de tarification''. En ce qui concerne les infrastructures, ''je souhaite, avec la révision des réseaux transeuropéens notamment, intégrer les différents modes de transport dans un système de transport unique à faibles émissions de carbone. Si nous exploitons au maximum l'interaction entre les différents modes de transport, en nous appuyant sur un système de transport intégré et un usage avisé de la logistique, nous pouvons contribuer de façon fondamentale à la réalisation des objectifs de l'UE pour 2020, sur le plan à la fois de la croissance et de la réduction des émissions'', a-t-il noté dans un réponse à une question écrite du Parlement Européen.

Le commissaire pressenti a indiqué par ailleurs que la mise en pratique du système de prélèvement eurovignette pour les poids-lourds resterait une priorité de la Commission tout en précisant que les négociations ne progresseraient certainement pas avant la présidence belge (second semestre 2010). Le commissaire désigné a aussi signalé qu'il respecterait les intérêts des entreprises et le ''juste équilibre entre réglementation verte et rentabilité''.

Aviation et système d'échange de quotas d'émission

Questionné sur les moyens de mettre à contribution le secteur aérien dans la lutte contre le changement climatique, Siim Kallas a admis que le système d'échange de droits d'émission (ETS) devrait s'appliquer à ce secteur.

L'Estonien Siim Kallas est depuis novembre 2004, vice-président de la Commission européenne chargé de l'administration, de l'audit et de la lutte antifraude

Réactions1 réaction à cet article

 
rien de nouveau

L'UE va continuer de tenir de beaux discours sur la défense de l'environnement et la lutte contre le changement climatique sans rien faire de sérieux. Elle va continuer à donner la priorité aux autoroutes, ne rien faire pour limiter les transports aériens intraeuropéens même quand il y a des trains rapides, etc...

Pïerre | 15 janvier 2010 à 11h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager