En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les déchets de traverses de la SNCF mis en cause

Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
L'association Robin des Bois dénonce la gestion des traverses en bois en fin de vie par la SNCF et RFF. L'association rappelle que les 1.300.000 traverses retirées des voies chaque année sont imprégnées de créosote : une substance toxique qui les classe parmi les déchets dangereux. Pourtant selon l'association, seul 10% de ces déchets dangereux sont réellement éliminés, le reste étant revendus officiellement pour une réutilisation : la seule filière retenue par les apprentis sorciers de la SNCF pour ces quelques milliers de tonnes de déchets dangereux approvisionne les barbecues en charbon de bois «alimentaire », sous couvert d'une autorisation surréaliste du Ministère de la Santé, qui contredit l'arrêté du 2 juin 2003, explique Robin des bois. L'association demande par conséquent la création d'un éco-organisme indépendant chargé de mettre en place une filière directe de collecte et d'élimination recourant à la valorisation énergétique dans des incinérateurs dédiés. L'adoption d'une telle filière serait conforme aux objectifs du protocole de Kyoto relatif aux émissions de CO2, qui incitent au développement des sources d'énergie renouvelables, en particulier la biomasse, explique l'association.

Réactions1 réaction à cet article

 
réutilisation traverses

Bonjour, la réutilisation de ces traverses dans nos jardins en tant que marches d'escalier par ex. est-elle aussi nuisible à notre santé et à l'environnement ?
Merci de votre réponse, cordialement,

rose | 22 juillet 2010 à 09h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager