En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Veolia Propreté : contrat pour un centre de valorisation des déchets ménagers et assimilés dans l'Oise

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le Syndicat mixte de l'Oise verte environnement (SYMOVE) vient de confier à Veolia Propreté, au travers de sa filiale Valnor, le financement, la réalisation et l'exploitation de son centre multi-filières de valorisation des déchets ménagers et assimilés à Villers Saint Sépulcre dans l'Oise. La mise en service industriel de ce nouveau site, d'une capacité de traitement de 130.000 tonnes, est prévue en mars 2014, a annoncé le 21 juillet le groupe.

Selon Veolia, ce centre multi-filières sera composé d'une unité de réception - séparation par tri mécanique, d'une unité de valorisation énergétique par traitement thermique qui doit permettre la production annuelle de 72.000 MWh d'électricité. Le site sera également doté d'une unité de valorisation énergétique et agronomique de 20.000 tonnes de déchets par méthanisation.

Réactions1 réaction à cet article

 
Le SYMOVE compose avec VALNOR filiale de VEOLIA.

Pourquoi pas ?
Connaissant la position de son président, sénateur mais aussi agriculteur, solidaire dès 2004 des opposants au contestable projet de CSDU par ONYX-VALNOR dans le Bois des Loges à Beuvraignes 80 en extrême limite de l'Oise et d'un de ses vice-présidents, maire d'une commune de l'Oise qui s'était retrouvé en situation comparable près de Rollot 80, je pense sincèrement que ce qui sera fait, le sera dans l'intérêt général des populations de l'Oise et que le créateur-exploitant devra tenir ses engagements comme il se doit.
Après le dernier jugement de la cour d'appel de Douai en faveur des élus locaux face à ONYX-VALNOR, vainqueur en Conseil d'Etat en novembre 2008, l'arrêté préfectoral initial étant annulé, le projet serait enterré : ONYX-VALNOR n'étant plus du tout intéressé (Révision du Plan départemental de la Somme + effets de la crise), ne se pourvoierait pas en Conseil d'Etat ! OUF ! 7 ans de passés, le Bois des Loges et alentours respirent.

vigie | 25 août 2010 à 08h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager